Chercher dans les site Phil-Ouest Retour page d'accueil Survol retour page d'accueil Votez sur Weborama Survol de votez sur Weborama Ecrire au webmestre Survol de Ecrire au webmestre
L'expert Jean-François Brun me signale la présence de faux très bien faits, il s'agit de timbres Berthelot et Pasteur avec surcharge 10 Fr du paquebot «Ile de France» en 1928 avec imitation des signatures d'experts renommés, avec faux certificats.

Rejoignez une association fédérée à la F.F.A.P.
Fédération Française des Associations Philatéliques
Contact courriel: ffap.philatelie@laposte.net
Son site web www.ffap.net.
   Basse-Normandie    14    50    61      Bretagne    22    29    35    56      Pays-de-la-Loire    44    49    53    72    85    France  
Petite chronologie postale et philatélique depuis 1849
N° Y & T 


 Cliquez sur un point bleu pour proposer un correctif
    Cliquez sur le millésime d'une année pour en voir la liste des timbres
 Cliquez sur un point jaune pour voir les évènement de l'année par Wikipédia
1849 L'année 1849 est celle de l'émission du premier timbre-poste français, le Cérès 20 centimes noir.
1850 Le 1er juillet 1850 le tarif de la lettre simple pour l'intérieur passe à 25 centimes.
Le 1er août 1850 les droits fiscaux et l'affranchissement des journaux sont désormais confondus. Voir à ce sujet le N° de l'Impartial du Nord du 2 août 1850, collection JJ Labonne.
1852 Le 3 janvier 1852 l'effigie de la déesse Cérès, symbole de la République, est remplacé par celle de Charles-Louis-Napoléon Bonaparte (futur Napoléon III) qui venait, le 21 décembre 1851, de se faire plébisciter Prince-Président après son coup d'Etat du 2 décembre 1851 qui lui octroyait les pouvoirs absolus. Il avait été élu Président de la République en 1848.
Les timbres connus sous l'appellation "Présidence" inaugurent les timbres à l'image d'un personnage vivant.
Le 2 décembre 1852 l'Empire est solennellement proclamé, les timbres porteront dès lors l'appellation "Empire Français" tronquée pour les premiers en "EMPIRE FRANC".
La grille d'oblitération en losange est remplacée par l'oblitération par une nouvelle oblitération toujours en losange mais avec des points et en son centre le n° (ou la lettre pour Paris) des bureaux de Poste, c'est l'oblitération dite à "petits chiffres"
1853 Le 2 décembre 1852 Louis-Napoléon Bonaparte se fait solennellement proclamer Empeur sous le nom de Napoléon III. Dès 1853 les timbres porteront dès lors l'appellation «Empire Français» tronquée en «EMPIRE FRANC» pour les premiers d'entre eux.
La série des timbres à l'image d'un personnage vivant inaugurée l'année précédente se perpétue.
1854 Afin de développer du l'usage du timbre-poste la Loi décide que les lettres non affranchies sont désormais surtaxées.
A partir du 3 juin les bureaux de tabac doivent obligatoirement assurer la vente des timbres-poste
Le 1er juillet le tarif de la lettre simple pour l'intérieur passe de 25 centimes à 20 centimes
1855 Dans le Médoc l'année 1855 est connue pour le 1er classement officiel des ses grands crus. Dans le monde des facteurs c'est surtout l'année de l'autorisation officielle pour la distribution de leurs calendriers appelés alors almanachs. Ils étaient imprimés par Oberthur , à Rennes, qui imprimait aussi le «Dictionnaire des Postes». La distribution des almanachs par des colporteurs, puis par des facteurs est en fait beaucoup plus ancienne et remonte en France au moins au XVIème siècle.
C'est aussi en 1855 qu'est prise la décision de fabriquer désormais des timbres dentelés.
1858 La création du timbre-taxe est décidée par un arrêté du 15 novembre 1858 pour une mise en service le 1er janvier 1859
1859 Le premier timbre-taxe au monde est mis en service en France le 1er janvier 1859
Création du service des valeurs déclarées (VD) le 4 juin 1859
1860 Afin de vendre ou d'échanger leurs timbres des collectionneurs parisiens commencent à se rencontrer régulièrement au jardin des Tuileries, puis au jardin du Luxembourg, plus tard au Carré Marigny. Cette tradition se perpétue de nos jours.
1861 Alfred Potiquet édite le premier catalogue français des timbres-poste émis dans le monde, il s'intitule "Catalogue des timbres-poste créés dans les divers Etats du monde"
1863 Le 19 mai 1863 15 états se réunissent à Paris pour une première Conférence Internationale des Postes, c'est le prélude à la création, en 1874, de l"Union Générale des Postes"
1864 Arthur Maury, négociant parisien, publie la première revue française spécialisée en philatélie: "Le collectionneur de timbres-poste"
1866 Création du réseau pneumatique de Paris.
1870 L'armée française est battue par les prussiens à Sedan le 2 septembre 1870 et Napoléon III est fait prisonnier. Les militaires français avaient sous estimé la supériorité numérique et technique des Prussiens. Cette défaite entraine l'effondrement du second empire.
A Paris un gouvernement provisoire proclame la République.
Les Prussiens avancent très vite. ("bistro" en Prussien veut dire "vite", les soldats prussiens assoiffés et pressés par leurs officiers entraient dans les estaminets en disant "bistro, bistro", ce nom a depuis été adopté par nos bitrots)
Dès la mi septembre Paris est assiègé.
A Paris on utilise les planches de Cérès dentelés, ils sont connus sous l'appellation «Emission du siège» Le 19 octobre 1870 l'Administration décide d'imprimer en lithographie les timbres-poste à l'Hôtel des Monnaies de Bordeaux, ils sont connus sous le nom «Emission de Bordeaux».
1871 Paris assiègié par les Prussiens depuis septembre 1870 capitule le 28 janvier 1871. La Commune de Paris est proclamée, elle sera réprimée dans le sang fin mai par le gouvernement d'Adolphe Thiers.
A ma connaissance aucun timbre français ne commémore la Commune de Paris. Par contre Thiers à bien son timbre.
Le 1er septembre 1871 le tarif de la lettre simple pour l'intérieur passe à 25 centimes.
1872 La France adopte le système de la Carte Postale
1873 Création officielle le 15 janvier 1873 de la carte postale.
Mais aussi suppression de de la poste aux chevaux créée (ou recréée ?, car les gaulois avaient déjà, parait-il, une organisation similaire) par Louis XI vers 1477.
1874 Le 15 septembre 1874 la Congrès de Berne est à l'origine de la création de l«Union Générale des Postes», c'est la première institution administrative internationale qui voit le jour.
1876 Le 1er janvier 1876 la France devient membre de l'Union Générale des Postes créée le 15 septembre 1874 au Congrès de Berne.
1878 Par décret 27 février 1878 les services des Postes et des Télégraphes sont réunis au sein du Ministère des Finances.
En mai 1878 au Congrès de Paris, en présence des représentants de 38 Etats, l'Union Générale des Postes devient l'Union Postale Universelle, plus connue sous le sigle UPU.
Après la carte postale crée en 1873 une carte avec un timbre-poste imprimé est créée le 1er juin 1878. C'est le premier entier postal, ancêtre des PAP (Prêt à Poster).
Le 1er mai 1878 le tarif de la lettre simple pour l'intérieur est abaissé à 15 centimes.
1879 Depuis 1869 plusieurs hommes politiques et hauts-fonctionnaires imaginent un ministère des Postes commun avec celui du Télégraphe et indépendant de la tutelle des Finances. Cette idée prend forme par le décret du 5 février 1879 créanti le premier Ministère des Postes et Télégraphes (P et T), indépendant du Ministère des Finances. M. Adolphe Cochery est le premier ministre des Postes et Télégraphes.
Le 5 avril le Service de Valeurs à Recouvrer (actuel CRBT) est créé.
1880 Une convention entre la Poste et la SNCF est signée le 2 novembre 1880 dans le but de règlementer le futur service des colis postaux qui verra la jour en 1881
1881 C'est en 1881 que sont créés deux services postaux importants:
- la Caisse d'Epargne Postale (9 avril 1881) future Caisse Nationale d'Epargne
- le Service des Colis Postaux
1882 Généralisation de l'utilisation du vélo pour la distribution rurale.
Démission des ministres et les sous-secrétaires d'Etat le 27 janvier 1882, le 30 janvier 1882 M. Adolphe Cochery retrouve son poste de ministre des Postes et des Télégraphes.
1883 Démission des ministres le 18 février 1883, le 21 février 1883 M. Adolphe Cochery est de nouveau nommé ministre des Postes et des Télégraphes
1884 A partir de septembre 1884 le courrier est oblitéré sur les machine Daguin
1885 Par décret du 6 avril 1885 Ferdinand Sarrien, député, est nommé ministre des Postes et des Télégraphes, en remplacement d'Adolphe Cochery, démissionnaire.
1886 Par décret du 11 décembre 1886 Félix Granet, député des Bouches-du-Rhône, est nommé ministre des Postes et des Télégraphes.
1887 Par décret du 30 mai 1887 le ministère des Postes et Télégraphes est supprimé.
Les services des Postes et des Télégraphes sont de nouveau rattachés au ministère des Finances.
Par décret du 15 juin 1887 les services du ministère des Postes et des Télégraphes sont constitués en direction générale des Postes et des Télégraphes au sein du ministère des Finances.
1888 Le décret du 29 mars 1888 crée l'Ecole Professionnelle Supérieure des Postes et Télégraphes qui ouvre le 12 novembre suivant. L'école recrute par concours les futurs hauts-fonctionnaires des Postes et Télégraphes. Cette école prendra plus tard le nom d'Ecole Nationale Supérieure des PTT (ENSPTT).
1889 par décret du 5 janvier 1889 la direction générale des Postes et des Télégraphes est transférée du ministère des Finances au ministère du Commerce et de l'Industrie.
La même année le téléphone est nationalisé et rattaché au Ministère des Postes et Télégraphes.
1890 L'inspection générale des Postes et Télégraphes est créée par le décret du 12 juillet 1890;
1891 Gabriel Mougeot, Sous-Secrétaire d'Etat des Postes et Télégraphes, crée la première boîte à lettre postale publique, elle en fonte moulée, de couleur bleue, rehaussée de dorures. Les facteurs la surnomment la «Mougeotte».
1892 Création du service «Par exprès» le 25 mars 1892 (ne pas confondre avec Express, il s'agit de remise directe au destinataire)
Création du Service des Contre-Remboursements le 20 juin 1892, appelé CRBT dans le jargon des postiers.
1894 Le 24 mars 1894Antoine Marty, député de l'Aude, est nommé Ministre du Commerce de l'Industrie et des Postes et Télégraphes, il démissionne le 29 mai 1894 et est remplacé le 30 mai 1894 par Victor Lourties, sénateur des Landes. >br /> Création des cartes-lettres avec réponse payée le le 17 avril 1894
1895 Par décret du 26 janvier 1895 André Lebon, député, est nommé ministre du Commerce, de l'Industrie des Postes et des Télégraphes, en remplacement de Victor Lourties démissionnaire.
Il démissionne le 1er novembre 1895 et est remplacé par Gustave Mesureur.
1896 Henry Boucher, député des Vosges, est Ministre du Commerce, de l'Industrie, des Postes et Télégraphes du 29 avril 1896 au 28 juin 1898.
L'emploi de directeur général des Postes et des Télégraphes est supprimé le 23 mai 1896, il est remplacé par un sous-secrétariat des Postes et des Télégraphes sous l'autorité du ministre du Commerce, de l'Industrie, des Postes et des Télégraphes.
Edouard Delpeuch , député, est nommé sous-secrétaire d'Etat des Postes et des Télégraphes.
1898 Émile Maruéjouls, député de l'Aveyron, est ministre du Commerce, de l'Industrie, des Postes et Télégraphes 28 juin 1898 au 1er novembre 1898.
Par décret 4 novembre 1898 Léon Mougeot est nommé sous-secrétaire d'État aux PTT, il réforme le réseau de relevage du courrier et impose un nouveau modèle des boîtes aux lettres en fonte de très belle facture et de couleur vert-bronze avec affichage des heures de levée du facteur. Ces boîtes aux lettres devenues rapidement très populaires auprès des postiers comme du public sont surnommées les «mougeottes», plus tard, à partir de 1905, elles seront repeintes en bleu.
1900 Création des timbres de franchise militaire à partir de l'amendement Coutant du 20 décembre 1900
1906 Le 19 avril 1906 le tarif de la lettre simple pour l'intérieur est abaissé à 10 centimes
1908 Le 18 mars 1908 les premières roulettes avec distributeur automatique de Semeuse 5 centimes sont mises à disposition du public.
1909 Première grande grève des postiers du 12 au 26 mars 1909. Cela a eu, entre autres, le mérite philatélique de donner des thèmes de collections spécialisées sur ce sujet, notamment avec l'instauration de services postaux supplétifs par les Chambres de Commerce.
1911 En 1911 le pilote français Henri Péquet assure le premier transport aérien mondial du courrier en survolant le Gange, en Inde, avec 15 kg de courrier à bord.
1912 Le 31 juillet 1912 le lieutenant Nicaud effectue le premier vol postal officiel de démonstration en France à bord d'un biplan Farman entre Nancy à Lunéville (27 km).
1913 15 octobre 1913 : Première liaison postale aérienne expérimentale de Villacoublay à Pauillac (400km) par le lieutenant Ronin afin de remettre le courrier au paquebot-poste «Le Pérou» à destination des Antilles françaises.
1914 Le Secours National est crée en 1914 à la suite d´un appel lancé par «L´Homme Enchaîné» journal fondé en cette même année par Georges Clemenceau en remplacement de «L´Homme Libre» fondé l´année précédente dans le but d´apporter une aide vestimentaire aux combattants des tranchées. Jusqu'en 1940 des surtaxes de timbres seront versées au bénéfice du Secours National.
1917 Le 1er janvier 1917 le tarif de la lettre simple pour l'intérieur passe à 15 centimes.
1918 Création des Chèques Postaux le 7 janvier 1918. Les 6 premiers Centres de Chèques Postaux (CCP) sont installés à Bordeaux, Clermont-Ferrand, Lyon, Marseille, Nantes et Paris.
Afin de limiter les risques d'inflation liés à la réapparition massive de billets de banque en période d'après-guerre le gouvernement confie à la Poste la mission de populariser et développer l'usage de la monnaie scripturale (les chèques) auprès des français. Le rôle bancaire de la Poste est donc parfaitement légitime et historique, contrairement a ce qu'a longtemps affirmé l'UFB (Union Française des Banques) ainsi qu'en 1978 le Directeur du Trésor, un certain Jean-Yves Haberer qui devint plus tard Président du Crédit Lyonnais, avec le bonheur bancaire que l'on sait !
La Banque Postale ne sera créée que 88 ans plus tard le 1er janvier 2006.

Le 17 août 1918 une liaison postale régulière entre Paris-Le Mans-Saint-Nazaire est ouverte, le courrier est transporté sans surtaxe.
1919 Pierre Latécoère (1883-1943) inaugure la ligne Toulouse-Rabat pour le transport du courrier par avion.
En octobre la surtaxe aérienne est instaurée.

A l'occasion de l'instauration du repos hebdomadaire le service postal du dimanche est supprimé pour le agents des guichets.
1920 Les P et T (Poste et Télégraphe) deviennet PTT (Poste, Télégraphe et Téléphone)
Création du mandat-lettre de crédit le 1er mai 1920.
Le 1er avril 1920 le tarif de la lettre simple pour l'intérieur passe à 25 centimes.
1922 Supprimée en 1919 la distribution du courrier le dimanche est rétablie pour les villes de plus de 100 habitants, elle sera généralisée en 1923.
La FSPF (Fédération des Sociétés Philatéliques Françaises) est créée le 5 juin 1922.
Impression du premier timbre en typographie rotatives: le < href="Nom_timbre=Semeuse_typeIB_159">10 centimes vert Semeuse type IB
1923 Le statut financier de la Poste est modifié en 1923 :
La Loi de Finances du 30 juin 1923 transforme le budget de la Poste en budget annexe, ce qui veut dire que, contrairement au budget général de l'Etat, la Poste peut désormais affecter ses dépenses aux recettes. C'est depuis cette date que les postiers sont ne sont plus rémunérés par l'impôt.
La Loi de Finances de 1923 autorise aussi l'usage des machines à affranchir dont les 1ères seront installées en 1924 suite à l'arrêté d'application du 13 décembre 1923.
Le statut de la Poste ne sera modifié qu'en 1991 par la loi dite «Loi Quilès».

En 1923 la distribution du courrier le dimanche est généralisée.
1924 Mise en service des premières machines à affranchir
1925 Le 15 juillet 1925 le tarif de la lettre simple pour l'intérieur passe à 30 centimes.
La Poste est autorisée à émettre les 1ers carnets de timbre avec publicité
1926 Le 1er mai 1926 le tarif de la lettre simple pour l'intérieur passe à 40 centimes et le 1er août il est augmenté à 50 centimes.
Le 1er septembre 1926 le premier circuit de la Poste Automobile Rurale<:A> (P.A.R.)est créé à Beaulieu-sur-Dordogne. La P.A.R. est généralisée en 1927.
1927 Création 1er février 1927 de la Poste Automobile Rurale (PAR). Des circuits de desserte sont crées pour le transport en milieu rural du courrier et de passagers ainsi qu'un service de guichets mobiles. Les circuits relient les gares aux bureaux de Poste pour l'acheminement final du courrier jusqu'au poste de travail du facteur.
Naissance de la Compagnie Générale Aéropostale le 11 avril 1927 sous la direction de Marcel Bouilloux-Lafont son co-fondateur et principal actionnaire.
La mécanisation des Chèques Postaux débute en 1927.
1928 Ouverture le 1er mars 1928 du service commercial hebdomadaire naval entre la France et l'Amérique du Sud sur des navires de type aviso.
Emission le 15 mai 1928 du premier timbre français grand format imprimé en taille-douce, «Le Travail»
Création de l'Académie de Philatélie
1929 L'Académie de Philatélie est crée le 16 janvier 1929
Le 18 juillet 1929 impression du premier timbre-poste en taille douce rotative, le Le Pont du Gard
1930 Jean Mermoz ouvre la première liaison postale totalement aérienne entre Paris et Santiago du Chili.
1931 Le coût élevé des liaisons aériennes, la crise de 1929 et le désintérêt des hommes politiques français entrainent la mise en liquidation de l'Aéropostale le 31 mars 1931.
1932 La première machine à oblitérer de fabrication française, la RBV, est mise en service en 1932
1933 Du 5 août au 4 septembre 1933 ont lieu, à titre d'essais, les premières liaisons postales de nuit entre Paris et Marseille.
Le 31 octobre 1933 l'Aéropostale fusionne avec d'autres compagnies aériennes françaises. De cette fusion naitra, le 7 octobre 1933, la compagnie aérienne Air France.
1934 Georges Mandel est nommé Ministre des PTT.
1935 Georges Mandel, Ministre des PTT crée la compagnie aérienne Air-Bleu afin d'assurer la desserte postale aérienne intérieure.
1936 Le 7 décembre 1936 Jean Mermoz, aux commandes de la «Croix du Sud», disparait au dessus de l'Atlantique.
Lors du Congrès de la FIP (Fédération Internationale de Philatélie) à Luxembourg, le 29 août 1936, il a été décidé que tous les ans une journée du timbre serait organisée dans chacun des pays membres.
Voir à ce sujet la page en allemand du groupe d'études "Journée du Timbre" de la Féderation des Philatélistes Allemands dont la référence m'a été communiquée par le Dr. Horst Schmollinger.
1937 Lors de son congrés de 1937 à Paris la Fédération des Sociétés Philatéliques adopte le principe de la journée du timbre.
Le 12 juillet 1937 le tarif de la lettre simple pour l'intérieur passe à 65 centimes.

A partir de 1937 une nouvelle organisation des liaisons aériennes de jour est mise en place, le courrier est transporté sans surtaxe aérienne.
1938 La première journée du timbre a lieu en 1938, comme suite à une proposition de la FIP (Fédération Internationale de Philatélie) en 1935 lors de son congrès à Bruxelles. Ce projet est adopté pour la France lors du congrés de la FFAP à Paris en 1937.
Le 17 novembre 1938 le tarif de la lettre simple pour l'intérieur passe à 90 centimes.
1939 Un service postal aérien régulier de nuit est inauguré le 10 mai 1939 avec des avions Caudron Goéland sur les lignes Paris-Bordeaux-Pau et Paris-Lyon-Marseille.
Le 26 août 1939 les militaires mobilisés bénéficient désormais de la franchise postale.
Le 1er décembre 1939 le tarif de la lettre simple pour l'intérieur passe à 1 franc.
1940 A partir du 1er août 1940 les échanges de correspondances entre les zones Nord Sud sont interdites, le 26 septembre les échanges peuvent se faire, mais de façon limitée par cartes de correspondances inter-zones.
1941 La mention «RF» figurant sur les timbres disparait à l'occasion de l'émission du timbre La France d´Outre-Mer, elle est désormais remplacée par la mention du régime de Vichy «Postes Françaises».
Il faut toutefois noter que l'UPU préconise de mentionner seulement le nom du pays sur les timbres, sans référence à leur régime politique. La Grande Bretagne ayant inventé le timbre a le privilège de ne rien mentionner du tout et la France est indisciplinée, comme toujours, et souvent fière de sa République ! Pétain, lui, ne partageait pas cette fierté...
C'est à partir de 1941 qu'est systématisé l'émission des hommages philatéliques: ce sont des timbres non dentelés tirés à part et destinés à être offert à diverses personnalités. Claude Bourmaud, Président de la Poste, mettra fin à ce système en 1996.
1942 1942, année noire en France ... et aussi année de ma naissance, mais ce n'est pas une raison pour censurer les timbres dr Pétain comme le font certains sites de vente aux enchères.
Pétain est partout présent en philatélie, comme Napoléon III au siècle précédent, les régions sont aussi mises en timbre, sans doute pour faire oublier l'esprit patriotique au profit du régionalisme ?
Les timbres sont souvent aussi beaux que la période est triste...
Le 5 janvier 1942 le tarif de la lettre simple pour l'intérieur passe à 1,50 F.
1943 La distribution dominicale du courrier dans les villes de plus de 100 habitants est supprimée en 1943.
1944 Le timbre des Armoiries de Renouard de Villayer est le premier timbre émis spécialement à l´occasion de la journée du timbre organisée par la FFAP (Fédération Française des Associations Philatéliques).
1945 1945 est l'année des nationalisations d'après-guerre: Air France et Air Bleu sont nationalisées, les deux compagnies seront fusionnées sous le nom d'Air France en 1948.
Le 1er mars 1945 le tarif de la lettre simple pour l'intérieur passe à 2F.
Eugène Thomas est ministre des PTT du 27 juin 1945 au 26 janvier 1946 au sein du gouvernement de Charles de Gaulle.
1946 Le 1er janvier 1946 le tarif de la lettre simple pour l'intérieur passe à 3F.
Le musée postal est inauguré le 25 mai 1948
Jean Letourneau est ministre des PTT, en remplacement d'Eugène Thomas, du est 26 janvier 1946 au 24 juin
1947 Le 1er janvier 1947 le tarif de la lettre simple pour l'intérieur passe à 5F, mais 2 jours après, le 3 janvier il est abaissé à 4F50. La Marianne de Gandon rose à 5F n'aura servi à affranchir la lettre que 2 jours.
Enfin, le 8 juillet 1947 le tarif de la lettre simple pour l'intérieur passe à 6F.
Eugène Thomas est ministre des PTT du 9 mai 1947 au 22 octobre 1947
1948 Les compagnies Air France et Air Bleu nationalisées en 1945 sont fusionnées sous le nom d'Air France.
Le tarif de la lettre simple pour l'intérieur passe à 10F.
1949 Le 6 janvier 1949 le tarif de la lettre simple pour l'intérieur passe à 15F.
Eugène Thomas est ministre des PTT du 29 octobre 1949 au 7 février 1950.
1950 Charles Brune est ministre des PTT du 7 février 1950 au 11 août 1951 sous 4 gouvernements successifs : Georges Bidault, Henri Queuille, René Pleven puis de nouveau Henri Queuille.
1951 Avec l'émission du 1er timbre de l'année 1951 la plupart des timbres seront mis en vente anticipée les samedi et dimanche précédent leur vente générale avec une oblitération spéciale 1er jour, illustrée ou non.
Le 8 décembre 1951 le tarif de la lettre simple pour l'intérieur passe à 15F.
1952 Premières expériences de distribution motorisée du courrier à vélomoteur et en 2CV Citroën.
1954 A partir de 1954 les timbres préoblitérés seront différenciés des autres timbres par une image spécifique. Auparavant l'administration se contentait de surcharger un timbre d'une série courante. La moissonneuse et le coq gaulois inaugurent ces nouvelles séries.
1956 C'est en 1956 qu'est émise la pemière série des timbres EUROPA
1957 Les facteurs sont désormais appelés «préposés» (exactement préposés à la distribution), ils ne retrouveront officiellement leur nom de facteur qu'à l'occasion de la réforme de la Poste de 1991
Le 1er juillet 1957 le tarif de la lettre simple pour l'intérieur passe à 20F.
1959 Le 6 janvier 1959 le tarif de la lettre simple pour l’intérieur passe à 25F
1960 L'année 1960 est celle de l'entrée en vigueur du «nouveau franc» (1 nouveau franc=100 anciens francs).
C'est aussi l'année de la première série de timbres au format moyen imprimée en taille-douce 6 couleurs.

C'est aussi ne 1960 que la Poste lance à Bordeaux les premières expériences de traitement automatique du courrier.
En 1960 elle reçoit aussi l'autorisation de faire des prêts immobiliers.

Si le Franc change au 1er janvier les tarifs postaux sont inchangés, en effet le tarif de la lettre simple pour l'intérieur passe à de 25 AF à 0,25 NF.
Le décembre 1960 les PTT adoptent l'emblème de la fuseau postale ou de l'oiseau bleu commun à la Poste et à France Télécom.
1961 C'est en 1961 qu'est émise la première série de timbres en grand format imprimés en taille-douce sur presse rotative 6 couleurs.
Cette série de 4 timbres conscrée à Braque, Cézanne, Matisse et de la Fresnaye est depuis connue sous le nom de «Musée Imaginaire».
1962 La couleur jaune (celle de la raie jaune du sodium, la plus rapidement visible par l'oeil humain) est généralisée en 1962 pour les boîtes à lettres et véhicules des Postes et Télécommunications. Auparavant les boîtes à lettres étaient bleues, depuis la création de la «Mougeotte» en 1891, les voitures étaient vert foncé. Seuls les wagons-poste gardent leur couleur bordeaux, empruntée à la tradition britannique.
Le logo de l'oiseau bleu (ancien dessin) symbolise les Postes et Télécommunications. Quand les Télécommunications prendront leur envol au début des années 80 elles renonceront à ce symbole au profit d'un combiné téléphonique au dessus d'un cadran, surnommé «la douche» par les télécommunicants, belle prémonition populaire !
Jacques Marette est ministre des PTT du 15 avril 1962 au 6 avril 1967.
1964 Création du code postal à 2 chiffres.
A partir du 1er juillet 1964 pour les timbres en taille-douce la référence de presse (TD3 taille-douce 3 couleurs, ou TD6 taille-douce 6 couleurs) est mentionnée en marge de la feuille des timbres.
Le tarif de la carte postale à 5 mots est supprimé le 19 mais 1964.
1965 En 1965 le numéro à 2 chiffres du département figure sur les timbre à date des bureaux de Poste.
Le 15 janvier 1965 le tarif de la lettre simple pour l'intérieur passe de 0,25F à 0,30F.
A partir du 1er mars 1965 les timbres préoblitérés sont vendus à l'unité aux guichets philatéliques des Recettes Principales de Paris, Marseille et Lyon.
1966 C'est en 1966 qu'est imprimé le premier timbre en héliogravure par l'Atelier du Timbre, il s'agit du Blason de Saint Lô.
C'est aussi l'année où les N° Yvert et Tellier et Cérès ne sont plus identiques, le dernier timbre portant un N° identique est celui du centenaire du réseau pneumatique de Paris.
1969 Afin d'adapter ses outils de production à la forte croissance du trafic la Poste, à l'instar de certains pays voisins comme la Suisse, crée le 13 janvier 1969 deux catégories de courrier, ce que l'on a appelé le «Courrier à 2 vitesses».
Il s'agissait en fait d'optimiser les centres de tri et moyens de transports. Jusqu'à cette date tout le courrier était traité en nuit, les centres de tri fonctionnaient au ralenti en journée.
Les lettres non urgentes ne seront donc plus traitées en nuit mais dans le courant de la journée suivante, ce qui permet ainsi d'absorber le trafic dans de meilleures conditions. Le 13 janvier 1969 le tarif la lettre de moins de 20g pour la France métropolitaine passe à 0,40F, celui du pli non urgent (PNU) est fixé à 0F30.
Certains experts de l'époque auvaient souhaité une différence de tarifs plus importante et donc plus incitative pour le courrier de gestion (les PNU) afin de mieux équilibrer ces 2 flux de courriers.
1971
Le 4 janvier 1971 le tarif de la lettre de moins de 20g pour la France métropolitaine passe de 0,40F à 0,50F, celui du pnu reste à 0,30F
1972 Sous l'impulsion de M. Decouzon premiers équipement de machines de tri automatique dans les Centre de Tri Postaux.
Le code postal à 5 chiffres est instauré le 5 juillet 1972, les 3 derniers chiffres sont attribués dans l'ordre d'importance démographique des communes, sauf pour les villes chef lieu de département qui peuvent déroger à cette règle (cf. Brest-Quimper et Draguignan-Toulon).

Le ruraux se souviennent de cette année comme celle où du nom de leur commune dans leur adresse est supplanté par celui de la ville du bureau distributeur. C'est en 1989 que le nom de la commune figurera après le code postal du bureau distributeur.

L'année 1972 est ausii celle de la suppression la franchise militaire, crée en 1900.
Hubert Germain est ministre des PTT du 6 juillet 1972 au 1er mars 1974.
1973 Le Musée de la Poste s'installe au 34 avenue de Vaugirard, à côté du Centre de Chèques Postaux de Paris (actuellement le siège sociale de la Poste)
1974 Grève générale des postiers du 17 octobre au 2 décembre 1974.
La Poste quant a elle procède à une très forte augmentation de ses tarifs le 16 septembre 1974: le tarif de la lettre de moins de 20g pour la France métropolitaine passe de 0,50F à 0,80F, celui du pnu passe de 0,30F à 0,60F.
Cette grève et ces augmentations excessives auront des conséquences catastrophiques pour la Poste qui voit face à elle s'organiser les premières grandes offensives de la concurrence. Par ailleurs la VPC (vente par correspondance) traumatisée commence à se doter de points de vente ou de relais afin de se dégager de sa situation de dépendance face à la Poste. Ce n'est peut-être pas pour rien que la VPC est devenue maintenant la VAD, vente à distance, où la notion de correspondance a disparu ...

Le 22 avril 1975 la CEPT renonce à l'unicité des thèmes des timbres de la série EUROPA.

Le député-maire de Tours, Jean Royer, est nommé ministre des PTT 1er mars 1974, une de ses premières décisions est de supprimer les hôtesses d'accueil du Ministère des PTT, il est remplacé le 11 avril 1974 par Hubert_Germain est de nouveau ministre des PTT jusqu'au 27 mai 1974.
1975 Sur les timbres la mention "République Française" est remplacée par le mot "France"
Création du DOCTA (Direction Opérationnelle des Centres de Tri Automatiques) qui, sous la direction de M. Guy Ménier, va doter l'agglomération parisienne de CTA.
Aymar Achille-Fould, député de la Gironde, propriétaire du Château Saint Julien Beychevelle, est secrétaires d'État aux PTT du 31 janvier 1975 au 12 janvier 1976.
1976 Le 2 août 1976 le tarif de la lettre de moins de 20g pour la France métropolitaine passe de 0,80F à 1F, celui du pnu passe de 0,60F à 0,80F
Le premier TPA (Train poste Autonome) est mis en service entre Nantes et Saint-Nazaire le 5 avril 1976.
1977 Les attentes du public vis à vis de la lettre recommandée se diversifient: souhait d'avoir une preuve de distribution, souhait d'avoir une meilleure sécurité d'envoi, voire même (à tort) souhait d'obtenir un meilleur délai de distribution.
Afin d'y répondre la Poste crée le 1er mai 1977 4 échelles de valeur de remboursement en cas de perte, les R1, R2, R3 et R4. Ne pas confondre avec les R1, R2, R3 et R4 qui désignaient les Recettes (bureaux de poste de plein exercice) de 1ere, 2ème, 3ème et 4ème catégorie, clasification à laquelle il faut aussi ajouter les RHS (Recettes Hors Série) et RHC (Recttes Hors Classe). Ces dernières classifications ont disparu lors des réformes de la Poste consécutives à la Loi Quilès de juillet 1990.
1978 Le 15 mai 1978 le tarif de la lettre de moins de 20g pour la France métropolitaine passe de 1F à 1,20F, celui du pnu passe de 0,80F à 1F
1979 Le 1er octobre 1979 le tarif de la lettre de moins de 20g pour la France métropolitaine passe de 1,20F à 1,30F, celui du pnu passe de 1F à 1,10F
1980 Le 1er août 1980 le tarif de la lettre de moins de 20g pour la France métropolitaine passe de 1,30F à 1,40F, celui du pnu passe de 1,10F à 1,20F
Par arrêté du 6 novembre 1980 le Musée Postal devient le Musée de la Poste.
Les premiers LSA (libre-service affranchissement) sont mis en service dans las alles de guichets de bureaux de Poste le 6 décembre 1980.
1981 Le 1er août 1981 le tarif de la lettre de moins de 20g pour la France métropolitaine passe de 1,40F à 1,60F, celui du pnu passe de 1,20F à 1,40F. La mention "France" figurant sur les timbres par suite d'une décision de Valery Giscard d'Estaing est remplacée par la mention "République Française" lors de l'émission du timbre de Saint-Emilion.

Le 22 mai 1981 Louis Mexandeau est Ministre des PTT jusqu'au 22 mars 1983. Le 24 mars 1983 il devient ministre délégué aux PTT jusqu'au au 20 mars 1986.
1982 Le 1er juin 1982 le tarif de la lettre de moins de 20g pour la France métropolitaine passe de 1,60F à 1,80F, celui du pnu passe de 1,40F à 1,60F
1983 Le service des abonnements philatéliques est créé à partir du 1er janvier 1983
En 1983 le Ministère des PTT décide de créer une liaison entre Paris et Lyon par TGV postal.

Les coins datés sont supprimés pour les séries touristiques au 1er janvier 1983.
Le 1er juin 1983 le tarif de la lettre de moins de 20g pour la France métropolitaine passe de 1,80F à 2F, celui du pnu reste à 1,60F
1984 Le 2 juillet 1984 le tarif de la lettre de moins de 20g pour la France métropolitaine passe de 2F à 2,10F, celui du pnu passe de 1,60F à 1,70F.
Le 1er octobre 1984 : mise en service du TGV postal entre Paris et Lyon.
Le service pneumatique est définitivement supprimé.
1985 Avec le rapide développement de l'informatique et des échanges de bandes magnétiques qui en résulte la Poste avait créé un service interne dénommé POSTADEX pour l'acheminement rapide de ces produits spécifiques.
Malheureusement les mentalités du personnel et d'une majorité de son encadrement ne sont pas prêtes à comprendre que les besoins des clients se diversifient et face à une multitude de freins culturels POSTADEX subit un relatif échec.
Les dirigeants de la Poste créent alors la société privée SFMI (Société Française de Messagerie Internationale) au capital détenu pour les 2/3 par SofiPost, holding de la Poste, et pour 1/3 par TAT Express filiale de la compagnie aérienne tourangelle TAT (Transport Aérien Transrégional).
L'acheminement des courriers express est assuré à partir de 1986 sous la dénomination du service EMS (Express Mail Service)/ Chronopost
NOTA: il ne faut pas confondre les exprès et les express: les exprès sont des courriers distribués par exprès par le facteur ou un distributeur agréé, il n'ont donc aucun caractère d'express, seule leur distribution finale les distingue des courriers ordinaires.

Le 1er août 1985 le tarif de la lettre de moins de 20g pour la France métropolitaine passe de 2,10F à 2,20F, celui du pnu reste à 1,70F.
1986 Le 7 avril 1986 premier carnet de timbres spécial «Journée du timbre» avec la malle-poste Briska
Le 1er août 1986 le tarif du pnu passe de 1,70F à 1,90F, et pour une fois celui de la lettre de moins de 20g pour la France métropolitaine n'est pas augmenté et reste à 2,20F. C'est à l'occasion de ce changement de tarif qu'est émis le 1er timbre sans valeur faciale, la République, type Liberté Lettre A qui facilite ainsi la vie des guichetiers et par la même occasion celle des clients (on disait encore usagers ...)

Le 19 août 1986 le Ministère des PTT crée le service Chronopost qui a son autonomie financière mais qui dépend en très grande partie des services de la Poste pour la commercialisation et la distribution finale, ce n'est qu'en 1992, face à la pression de la concurrence et aux nécessités d'accord internationaux, que Chronopost obtiendra une plus large autonomie de ses moyens.

Alain Madelin est ministre des P et T du 20 mars 1986 au 19 août 1986, du 16 août 1986 au9 mai 1988 Gérard Longuet est Secrétaire d'Etat aux P et T.
1987 Jusqu'à cette année les bureaux de Poste parisiens étaient connus par leur N°, désormais, mis à part les bureaux centraux d'arrondissment, ils porteront le nom de leur quartier, de leur rue, avenue ou place.
Le 1er août 1987 le tarif du pnu passe de 1,90F à 2F, et celui de la lettre de moins de 20g pour la France métropolitaine n'est pas augmenté et reste à 2,20F.
1988 En prélude à la réforme des PTT qui interviendra le 1er janvier 1991 le ministre des des Postes et Télécommunications et de l'Espace, Paul Quilès, nommé le 12 mai 1988, remplace la DGT (Direction Générale des Télécommunications) par France Télécom.
Le 16 août le taux R4 des tarifs des recommandés est supprimé.
Les timbres-taxe sont supprimés le 18 novembre 1988.
1989 Réunion en septembre 1989 à Antibes des Ministres des Postes et Télécommunications des 12 pays de l'Union Européenne, cette rencontre initie l'Europe Postale. M. Paul Quilès, Ministre Français des Postes et Télécommunications, lance le projet de réforme de la Poste française, après une grande consultation des postiers, clients et usagers ce projet verra le jour le 1er janvier 1991.
Création, le 18 mai 1989, du SNTP, Service National des Timbres-poste et de la Philatélie, ce service a en charge la conception, la fabrication et la commercialisation des timbres-poste.
1990 Le 11 janvier 1990 le tarif de la lettre de moins de 20g pour la France métropolitaine passe de 2,20F à 2,30F, celui du pnu passe de 2F à 2,10F.
Les Parlementaires votent le 2 juillet la Loi dite «Loi Quilès» qui va réformer le statut de la Poste le 1er janvier 1991.
1991 Par la Loi du 2 juillet 1990, dite Loi Quilès, La Poste, jusque la régie par un statut d'Administration d'Etat rattachée à un statut de budget annexe depuis 1923, devient un Etablissement Autonome de Droit Public (EADP). Etablissement Public particulier, car, contrairement aux autres Etablissements Publics son personnel est essentiellemnet composé de fonctionnaires. La loi oblige notamment la Poste à équilibrer ses comptes.
Le 19 août 1991 (encore pendant les vacances!) le tarif de la lettre de moins de 20g pour la France métropolitaine passe de 2,30F à 2,50F, celui du pnu passe de 2,10F à 2,20F.
Jean-Marie Rausch est ministre délégué aux PTT du 16 mai 1991 au 2 avril 1992.
1992 La Commission Européenne publie un Livre Vert de sur les services postaux proposant notamment un début de libéralisation de ces services.
Importante réorganisation territoriale de la Poste: suppression des régions postales, création des délégations (regroupement de plusieurs régions) et groupement postaux (rattachement hiérarchique des bureaux de poste à l'échelon du groupement et non plus du département.
Le réseau aéropostal est aussi profondemment modifié par la création de 2 plateformes nationales ("hubs"), à Roissy-Charles de Gaulle et Lyon-Satolas.
Émile Zuccarelli est ministre des PTT du 2 avril 1992 au 29 mars 1993.
1993 Le 5 juillet 1993 le tarif de la lettre de moins de 20g pour la France métropolitaine passe de 2,50F à 2,80F, celui du pnu passe de 2,20F à 2,40F.
1994 1994 est l'année de la réforme du réseau postal de messagerie, la première plate-forme colis de nouvelle génération est inaugurée à Bègles.
José Rossi est ministre des PTT du 17 octobre 1994 au 18 mai 1995
1995 Les derniers services ambulants sont supprimés en 1995.
En 1995 la FSPF (Fédération des Sociétés philatéliques Françaises) prend le nom de FFAP (Fédération Française des Associations Philatéliques)
François Fillon est ministre des PTT du 18 mai 1995 au 4 juin 1997.
1996 Les dernières franchise postales sont supprimées le 1er janvier 1996, sauf celles pour la Présidence de la République.
Le 18 mars 1996 le tarif de la lettre de moins de 20g pour la France métropolitaine passe de 2,80F à 3F, celui du pnu passe de 2,40F à 2,70F.
Le 1er novembre 1996 Antoine Di Maggio est nommé Directeur du SNTP en remplacement de Guy Lormand.
1997 Le principe de l'ouverture des marchés postaux des pays membres de l'Union Européenne à la concurrence est énoncé par la Directive Postale du 1er décembre 1997. Cette directive définit le Service Postal Universel qui devra, malgré tout, être garanti à tous les utilisateurs des services postaux nationaux.
Par cette directive l'Europe entamme l'ouverture à la concurrence du secteur postal: désormais le courrier de plus de 350g ou d'un tarif supérieur à 5 fois le prix de la lettre de moins de 20g sera ouvert à la concurrence.

Par ailleurs depuis longtemps les concurrents de Chronopost se plaignent auprès de la Commission Européenne en accusant cette filiale de la Poste de recevoir des aides directes et indirectes d'origine étatique ou postale. Il sont déboutés sans ambigüité par la décision de la Commission du 1er octobre 1997 (Réf. 98/365/CE) concernant les aides que la France aurait accordées à SFMI-Chronopost.
1999 Dès le 1er janvier 1999 les valeurs faciales en francs et en euros coexistent sur les timbres.
Dans le but d'offrir au grand public et aux personnes en déplacement la Poste inaugure en juin 1999 le service CyberPoste dans 1000 bureaux de Poste. Ce service est basé sur une carte magnétique au nom du titulaire lui offrant un forfait d'accès à internet et une adresse gratuite au nouveau service de messagerie électronique de la Poste laposte.net.
2000 En 2000 la coexistence des valeurs faciales en francs et en euros est généralisée sur tous les timbres.
Après l'avoir testé avec le service CyberPOste la Poste généralise l'offre de messagerie électronique laposte.net gratuite et pérenne à tous les habitants de la France.
Création en août 200 de GeoPost, regroupant toutes les activités colis et logistique du Groupe La Poste.
2001 Première année de l'Euro (€) qui remplace le Franc (F).

• En avril 2001 La Poste se dote en propre d'une compagnie aérienne de transport du Courrier "Europe AirPost" afin de suppléer à la disparition de la SEA (Société d'Exploitaion de l'Aéropostale) dont elle était co-actionnaire avec Air-France. Le nom prestigieux d'Aéropostale avait été repris par la Poste, mais, à part la similitude de nom «L'aéropostale», le transport du courrier de nuit et le co-actionnaire Air-France, sans lien réel avec l'historique «Aéropostale», en fait la CGA - "Compagnie Générale Aéropostale" co-fondée par Marcel Bouilloux-Laffont

• La Poste généralise son offre de suivi du courrier aux particuliers et entreprises

• Le sommet européen du Luxembourg du 15 octobre 2001 décide que la déréglementation totale des services postaux interviendra en 2009 avec une étape en 2006 où la lettre de plus de 20 grammes n'est plus sous monopole postal. La date limite de 2009 a depuis été reportée à l'année 2011.
2002 Le 2 janvier 2002 tous les timbres français, dont les Marianne sont désormais libellées en euros.
En mars 2002 le service de messagerie électronique laposte.net dépasse le million d'adresses enregistrées.
2003 En prévision de la dérèglementation européenne du courrier la Poste accélère sa réorganisation par métiers commencée en 1996 avec la création de la filière colis. Les 3 métiers de base sont le courrier, le colis et la banque (services financiers). Elle organise une grande réforme territoriale et fonctionnelle: les services du courrier et ceux du grand public (guichets, conseil financier) sont géographiquement et hiérarchiquement séparés.
Françoise Eslinger est nommé Directrice du SNTP le 1er avril 2003 en remplacement d'Antoine Di Maggio qui a fait valoir ses droits à la retraite.
2004 Au congrès de Bucarest (15 septembre-5 octobre 2004) Edouard Dayan, Directeur des relations Européennes du Groupe La Poste, est le nommé secrétaire général de l'UPU.Il est le 1er français nommé à la tête de l'UPU.
2005 Pour la première fois depuis l'apparition des timbres sans valeur faciale et à valeur permanente la Marianne rouge ne pourra affranchir que les lettres pour la France, auparavant ils pouvaient aussi affranchir les lettres pour l'international zone A ou l'ancienne zone 1.
Cela pourrait en principe poser un petit cas d'école juridique de rupture de contrat tacite pour les possesseurs de ces timbres après le 1er mars 2005...
2006 Le 1er janvier 2006 les lettres de plus de 50 grammes ne font désormais plus partie du monopole postal français et la Banque Postale est créée, 88 ans après l'apparition des Chèques Postaux.
Changement de tarif au 1er octobre, la lettre jusqu'à 20g pour la France passe à 0,54€
2007 Dans le cadre du développement durable la Poste émet désormais des timbres sur du papier recyclé avec une gomme respectant l'écologie.
L'année 2007 est celle de la suppression définitive des oblitérations effectues en bureaux de Poste, elles sont désormais toutes effectuées dans des centres spécialisés dans le traitement du courrier (CDIS ou CTC).
En juin 2007 la Fédération Française des Associations Philatéliques (FFAP) tient son 80ème congrès à Poitiers.
2008 En réponse à une mise en cause de la politique de Phil@poste par la revue Timbres Magazine le Président de la République écrit, en octobre 2007, aux revues philatéliques pour leur annoncer que La Poste française organisera en 2008 un grand débat sur les relations entre la Poste et la Philatélie: les Etats Généraux de la Philatélie.
Le bilan des Etats Généraux de la Philatélie est présenté lors du colloque du 2 avril 2008 au siège social de la Poste.

Le tarif du timbre pour les lettres jusqu'à 20g pour la France passe à 0,55 € le 1er mars 2008
2009 L'année 2009 devait être celle de la mise en concurrence totale de la lettre en Europe. La Commission Européenne repousse cette échéance à 2011.
Le tarif du timbre pour les lettres jusqu'à 20g pour la France passe à 0,56 € le 2 mars 2009
La Loi de Modernisation de l'Économie, promulguée pendant l'été 2008, ouvre le 1er janvier 2009 la distribution du Livret A à tous les réseaux bancaires.
Le projet gouvernemental de transformation du statut de la Poste, Etablissement Autonome de Droit Public, en Société Anonyme à capitaux publics (Caisse des Dépôts et Consignations) est soumis au Parlement.
2010 Le projet de Loi sur le changement de statut de la Poste est définitivement adopté par l'Assemblée Nationale le 9 février 2010 après le vote du Sénat du 23 décembre 2009.
La Poste devient une Société Anonyme à capitaux publics le 1er mars 2010.
Le ministre de l'Industrie, Christian Estrosi, promet que la Poste sera "imprivatisable". Mais chacun sait que les promesses n'engagent que ceux qui les croient. Cette promesse avait été déjà faite pour GDF en 2004, pourtant en 2006 l'Etat a réduit sa participation à 50% lors de la fusion GDF-Suez.
Les tarifs postaux changent le 1er juillet, la lettre jusqu'à 20 grammes pour la France passe à 0,58 €.
2011 Le 1er janvier 2011 avec l'ouverture totale de la distribution du courrier à la concurrence la Poste perd son dernier monopole, celui de la lettre de moins de 20 grammes.
Le 1er juillet le tarifde la lettre prioritaire jusqu'à 20g pour la France passe à 0,60 ?.
Le 1er octobre la Poste crée le timbre vert à 0,57 ? pour la lettre verte de moins de 20g, baptisé improprement "écologique", car au lieu d'être acheminée par avion ces lettres seront acheminées par voie routière, en fait ces courriers ne font ainsi plus partie du service dit "réservé" de la lettre prioritaire soumise à un engagement de qualité de service vis à vis de l'Union Européenne.
2013 Au 1er janvier 20143 le tarif de la lettre prioritaire passe de 0,60? à 0,63? et celui de la lettre verte passe de 0,57? à 0,58?.
A partir du 1er juillet 2013, l?utilisation de l?encre rouge pour n'est plus autorisée pour les empreintes de machines à affranchir.
2014 Augmentation des tarifs au 1er janvier : la lettre prioritaire jusqu'à 20g passe à 0,66? et la lettre verte jusqu'à 20g passe à 0,61?.
Google

     

Pour remonter en haut de page faire un double clic où vous voudrez...
 


Pompignac