Il y a 260 visiteurs en cet instant
Chercher un timbre
 

Timbres de 2018

EUROMED POSTAL
Maisons de Méditerranée

Tous droits réservés

Création graphique d' Isy Ochoa
Mis en page par Mathilde Laurent

Zoom sur le timbre
 
Les timbres de sites et monuments
 
Les timbres EUROMED Postal
 
 
Les timbres de l'année 2018
Voir les 17 timbres de juillet 2018
 
Le timbre de la Camargue
 
Les timbres représentant un flamant rose
 
Identifier un timbre à partir de critères multiples
Vous devez choisir au moins un des 3 critères de recherche
mots-clés
Au moins un des mots   tous les mots
Dans l'ordre des
Mots entiers   partie de mots
valeur faciale          sans valeur faciale
ET   ET gamme de couleurs
Recherches de timbres selon les motifs de leur image
mots-clés
  Au moins un des mots Tous les mots  
Mots entiers partie de mots
Un peu d’architecture…en Camargue
Tout autant que les flamants roses, les chevaux ou les étangs, elles font partie du paysage de Camargue. On les appelle des maisons de gardian, en utilisant le nom provençal des gardiens de troupeaux – les manades – que Frédéric Mistral et le marquis de Baroncelli avaient remis à l’honneur au début du XXe siècle. Sans ces derniers, les maisons les plus anciennes n’auraient d’ailleurs pas été préservées et on aurait sans doute cessé de construire dans le style purement camarguais puisque l’idée de la Camargue et sa mythologie sauvage fut le fruit de leur passion contagieuse. Mais les maisons de gardian sont bien présentes dans le paysage, des Saintes-Maries-de-la-Mer à Aigues-Mortes, réinterprétant parfois les canons d’un habitat traditionnel pour les adapter aux exigences du confort moderne. Le style en reste le même, celui de la longère avec un pignon droit et blanc sur l’avant et une abside sur l’arrière, le tout recouvert d’un toit de roseaux cousus en faisceaux – les manons – disposés en rangées successives et parfois remplacés aujourd’hui par des tuiles. L’ensemble est adapté aux conditions de la région : l’utilisation des matériaux locaux, l’orientation de l’abside vers le nord, du côté où souffle le mistral, pour couper les effets du vent, le toit en pente raide pour écouler l’eau des pluies, rares mais violentes, avec un tablier qui descend très bas et des ouvertures restreintes pour lutter contre la brûlure du soleil pendant l’été. Et puis la travette, enfin, une petite poutre qui donne sa structure à la croupe du bâtiment et au sommet de laquelle on place des cornes de taureaux ou un simple morceau de bois pour former une croix. Les gardians, vanniers, pêcheurs et ouvriers des marais dont c’était l’habitat ont le plus souvent été remplacés par des vacanciers mais leur esprit subsiste grâce à ces bâtiments, résilients comme l’état sauvage de la Camargue, et porté par le chant du mistral sur les toits en roseaux.
© La Poste - Antoine Vigne
D’après le communiqué de presse de Phil@Poste 
Premier jour le Vendredi 6 juillet 2018 Oblitération illustrée 1er jour à Paris (75) au Carré d’Encre, de 10 h à 17 h, 13 bis rue des Mathurins, 75009 PARIS .
Vente générale le Lundi 9 juillet 2018
Valeur faciale : 1,30 €  -  Voir les tarifs au 9 juillet 2018
Affranchissement de la lettre prioritaire internationale jusqu'à 20g pour le monde (Zone 2)
Timbre horizontal   Dimensions totales 40,85x30 mm   Dentelure 13
Imprimé en héliogravure
Emis à 800 016 exemplaires


Le timbre à date premier jour
Zoom : Cliquez sur l'image
Google

     
Ce site a été visité 25262705 fois - cette page a été visitée 904 fois - précédente visite le 19/07/2018 à 11h 52mn
Mois de juillet 2018: 633 665 visites cumulées des pages pour 249 626 visites du site.


Pour remonter en haut de page faire un double clic où vous voudrez...