Il y a 193 visiteurs en cet instant
Chercher un timbre
 

Timbre de 1958

Deuxième série des héros de la Résistance
Jacques Bingen
1908-1944

Tous droits réservés

Dessiné par Albert Decaris
Gravé par Jean Pheulpin

Zoom sur le timbre
 
Les timbres de célébrités diverses
 
 
Les timbres de Paris
 
◆ Les timbres de la région Île-de-France
 
Héros et Héroïnes de la Résistance
 
 
Les timbres de l'année 1958
Voir les 9 timbres d'avril 1958
 
Le cinq séries des héros de le résistance
 
8 Lien vers le site «Beaucoudray» Le courage Hommage à plusieurs résistantes et reésistants
  Les timbres concernés par ce site
 
11 Lien vers «Wikipédia», l'encyclopédie libre. Biographie de Jacques Bingen
  Les timbres concernés par ce site
 
Identifier un timbre à partir de critères multiples
Vous devez choisir au moins un des 3 critères de recherche
mots-clés
Au moins un des mots   tous les mots
Dans l'ordre des
Mots entiers   partie de mots
valeur faciale          sans valeur faciale
ET   ET gamme de couleurs
Recherches de timbres selon les motifs de leur image
mots-clés
  Au moins un des mots Tous les mots  
Mots entiers partie de mots
Jacques Bingen, né à Paris le 16 mars 1908 et mort à Chamalières le 12 mai 1944 (à 36 ans), est une figure éminente de la Résistance française, membre de la France libre dès 1940 puis délégué du général de Gaulle auprès de la Résistance intérieure française, du 16 août 1943 à son arrestation par la Gestapo le 12 mai 1944. Il se suicida pour ne pas parler, et son corps n'a jamais été retrouvé. Il est Compagnon de la Libération. Il est le beau-frère d'André Citroën.

Jean Lacouture le considère comme « l'un des trois ou quatre personnages les plus exceptionnels qu'ait révélés la Résistance. »
Dʹaprès Wikipédia

Ancien élève de l'École des Mines et de l'École des Sciences Politiques, Jacques BINGEN était à la veille de la guerre, directeur d'une société d'armement naval de transports maritimes ; jeune patron, c'est déjà un grand administrateur. Officier de liaison, il est blessé en juin 1940 et cité ; malgré ses blessures, il gagne le Maroc puis l'Angleterre. À Londres,il dirige les services de la marine marchande de la France libre ; en marge de ses hautes fonctions, il suit jour après jour l'activité des mouvements de résistance a travers l'énorme quantité de rapports reçus de la Métropole. Délégué du Comité français de libération pour la zone Sud, en août 1943, puis Délégué général par intérim. Jacques BINGEN se dépense sans compter et met au service de la cause qu'il défend les ressources exceptionnelles de son intelligence et de sa foi. Victime d'un agent double et arrêté le 13 mai 1944, BINGEN réussit à s'échapper en assommant deux de ses gardiens; rejoint après une poursuite mouvementée. Il n'est capturé qu'avec l'aide de nombreux soldats ennemis. Mais il est détenteur des secrets les plus importants de la Résistance et plutôt que de s'exposer à les livrer par la torture. Jacques BINGEN, avec un courage héroïque, se donne la mort.
Dʹaprès Beaucoudray (Le courage)
Premier jour le Samedi 19 avril 1958 Oblitération spéciale 1er jour à Paris
Vente générale le Lundi 21 avril 1958
Retiré de la vente le Samedi 18 octobre 1958
Valeur faciale : 20,00 F
Affranchissement de la lettre jusqu'à  20g (1er échelon de poids)
Timbre vertical   Taille image : 21,45x36 mm Dimensions totales 26x40 mm   Dentelure 13
Imprimé en taille douce rotative
Emis à 2 450 000 séries

Le timbre à date premier jour

1958 - Deuxième série des Héros de la Résistance

Voir cette série       • Lister les timbres de cette série
1157 Jean Cavaillès
1903-1944
1158 Fred Scamaroni
1914-1943
1159 Simone Michel-Lévy
1906-1945
1160
 Jacques Bingen
1908-1944 

Google

     
Ce site a été visité 16106932 fois - cette page a été visitée 3684 fois - précédente visite le 22/10/2017 à 01h 40mn
Mois de octobre 2017: 505 632 visites cumulées des pages pour 189 833 visites du site.


Pour remonter en haut de page faire un double clic où vous voudrez...