Il y a 250 visiteurs en cet instant
Chercher un timbre
 

Bande-carnet de 1995

Journée du timbre 1995
Bande-carnet du cinquantenaire de la Marianne de Gandon

Tous droits réservés

Mis en page par Charles Bridoux
Gravé par Jacky Larrivière
D´après Pierre Gandon

Zoom sur le timbre
 
Les timbres de la «Marianne de Gandon»
 
 
Les timbres de la Journée ou Fête du Timbre
 
 
Les timbres de l'année 1995
Voir les 8 timbres de mars 1995
 
Le timbre sans surtaxe
 
Le timbre avec surtaxe
 
Marianne de Gandon

En 1994, la Poste inaugurait la série du "timbre dans le timbre" avec la première Marianne de la collection de France, émise en septembre 1944 et créée par Edmond Dulac. Celle signée Gandon naquit dans les mêmes heures chaudes de la Libération. C'est en effet pendant les combats qui agitaient la capitale que Pierre Gandon reçut commande d'un projet de timbre qui devait être présenté au général de Gaulle, dès son arrivée à Paris. Ainsi vit le jour une figure emblématique des timbres de France, que le public ne découvrit cependant dans les bureaux de poste que six mois plus tard, le 15 février 1945.
Cette Marianne, dont on célèbre le cinquantenaire, a illustré pas moins de cinquante-sept timbres et connu une carrière philatélique qui dura près de dix ans jusqu'en 1954. L'inflation galopante, qui sévissait dans les années d'après-guerre, explique ce nombre impressionnant de valeurs portant la même effigie. La première Marianne de Gandon, qui affranchissait les lettres simples pour l'intérieur, affichait un tarif de 1,50 F.. Neuf ans plus tard, pour le même usage, la valeur faciale était passée à 15 francs ! Diverse, cette émission le fut aussi par ses deux formats différents et par ses deux techniques d'impression, la typographie et la taille-douce. La série s'enrichit également de valeurs surchargées en France, mais aussi à Jérusalem, par le Consulat de France. Elle compte encore une rareté notoire sur lettre ; le 5 F rosé, émis le 1er janvier 1947, le jour d'un changement de tarif. Ce dernier fut à nouveau modifié deux jours plus tard : heureux sont les collectionneurs qui possèdent une Marianne oblitérée du 1er ou du 2 janvier 1947, le tarif le plus court de l'histoire postale française I On ne saurait rendre hommage à cette altière Marianne sans évoquer enfin deux célèbres effigies nées elles aussi sous le burin de Pierre Gandon : la Sabine de la fin des années 70 et la Liberté des années 80. Ainsi ce créateur aujourd'hui disparu, auteur de centaines d'émissions en un demi-siècle de carrière, a-t-il attaché son nom à trois grands symboles de la République sur les timbres de France.
Couverture réalisée par Charles Bridoux
Voir la liste des villes où a lieu la journée du timbre de 1995
Premier jour le Samedi 4 mars 1995
Oblitération illustrée 1er jour dans les 101 villes recevant la Fête du Timbre
Vente générale le Lundi 6 mars 1995
Retiré de la vente le Vendredi 10 novembre 1995 - Retraits de l’année 1995
Valeur faciale : 19,60 F  - Voir les tarifs au 6 mars 1995
Affranchissement de 7 lettres 1er échelon de poids pour la France métropolitaine
Surtaxe : 1,80F  au profit de la Croix-Rouge française
Bande-carnet avec timbres horizontal   Dimensions totales 40x26 mm   Dentelure 13
Imprimé en taille douce rotative
Vendu à 958 276 bandes-carnets - voir les tirages de 1995


Les timbres à date premier jour
Cliquez sur une image pour zoomer
Historique de la journée du timbre

C´est en 1935 que la FIP (Fédération Internationale de Philatélie) a proposé lors de son congrès à Bruxelles la création d´une journée du timbre dans chacun de ses pays membres, ce projet a été validé par le congrès de la FFAP à Paris en 1937. La première journée du timbre aura lieu en 1938, puis après les années 1940 et 1941 lors desquelles cette journée a été interrompue le premier timbre à date illustré parait en 1942 sur une carte de la FSPF (Fédération des Sociétés Philatéliques Françaises) sur le thème "Restons groupés".
En 1944 la Poste émet le premier timbre consacré à la journée du timbre, il représente le blason Renouard de Villayer créateur de la Petite Poste en 1653.
En 1993 il y aura sur le même thème deux timbres émis à l´occasion de cette journée.
A partir de 1999 elle prend pour thème des personnages de BD et en 2000 la journée du timbre devient la fête du timbre .
Les ventes de timbres de la fête du timbre servent à financer d´une part l'ADP (Association pour le Développement de la Philatélie), devenue ADPhile, qui subventionne la FFAP (Fédération Française des Associations Philatéliques) et la CNEP (Chambre des Négociants et Experts en Philatélie) et d´autre part la Croix-Rouge Française.


Identifier un timbre à partir de critères multiples
Vous devez choisir au moins un des 3 critères de recherche
mots-clés
Au moins un des mots   tous les mots
Dans l'ordre des
Mots entiers   partie de mots
valeur faciale          sans valeur faciale ET 
 ET gamme de couleurs
 
Recherches de timbres selon les motifs de leur image
mots-clés
  Au moins un des mots Tous les mots  
Mots entiers partie de mots
Google

     
Ce site a été visité 32207904 fois - cette page a été visitée 4445 fois - précédente visite le 16/07/2019 à 09h 45mn
Mois de juillet 2019: 517 760 visites cumulées des pages pour 152 991 visites du site.


Pour remonter en haut de page faire un double clic où vous voudrez...