Chercher un timbre
 

Timbre de 2015

Martin Nadaud 1815 - 1898

Tous droits réservés

Gravé par Claude Jumelet
D´après une photo de Maison Martin Nadaud

Zoom sur le timbre
 
Les timbres de célébrités diverses
 
 
Les timbres de la Creuse
 
◆ Les timbres de la région Nouvelle-Aquitaine
 
 
Les timbres de l'année 2015
Voir les 6 timbres de juillet 2015
 
12 Lien vers le site de l'association «Les Amis de Martin Nadaud»
   
 
14 Lien vers le site officiel de la Maison Martin Nadaud. Martin Nadaud figure symbolique des maçons creusois
   
 
Identifier un timbre à partir de critères multiples
Vous devez choisir au moins un des 3 critères de recherche
mots-clés
Au moins un des mots   tous les mots
Dans l'ordre des
Mots entiers   partie de mots
valeur faciale          sans valeur faciale
ET   ET gamme de couleurs
Recherches de timbres selon les motifs de leur image
mots-clés
  Au moins un des mots Tous les mots  
Mots entiers partie de mots


Martin Nadaud, né le 17 novembre 1815 dans le hameau de La Martinèche, à Soubrebost (Creuse), et mort le 28 décembre 1898 au même endroit, est un maçon de la Creuse, un franc-maçon et un homme politique français.

Dʹaprès Wikipédia 
« Quand le bâtiment va, tout va »
Cette fameuse phrase sert d'illustration au timbre, derrière le portrait du plus célèbre maçon creusois.
-------------------------- Un peu d'histoire ... --------------------------
« Quand le Bâtiment va tout va ». C'est le 7 mai 1850 que cette fameuse phrase a été prononcée à la tribune de la Chambre des Députés par le plus célèbre des maçons creusois : Martin Nadaud, alors député de la Creuse.
Il monte à Paris en 1830 et sera ouvrier maçon sur les chantiers parisiens pendant près de 20 ans, comme ces générations d'ouvriers du bâtiment creusois qui ont participé à la construction de la France moderne (35 000 migrants au milieu du XIXe siècle).Il fréquente Pierre Leroux , Victor Hugo, Louis Blanc.

Cet autodidacte a su par, ses seuls mérites, acquérir un véritable savoir. Il sera député en mai 1849, puis banni en 1852 sous le second Empire, il s'exile en Angleterre et devient professeur de français à Winbledon en 1855.

Préfet de la Creuse en 1870, il sera représentant du peuple pendant 20 ans, 5 ans au Conseil municipal de la ville de Paris et 15 ans en qualité de député de la Creuse, et luttera pour l'instauration de la IIIe République.

Lors de ses mandats de députés, il s'impliquera dans le secteur de la construction et des travaux publics ainsi que dans la défense des classes ouvrières et la protection sociale, avec des lois sur l'enseignement technique, les accidents du travail ...

Martin NADAUD, témoin de son siècle, est né et mort à la Martinèche commune de Soubrebost dans la Creuse.

Source : l'association des "Amis de Martin NADAUD"
Dʹaprès le communiqué de presse de Phil@Poste 
Premier jour le Vendredi 3 juillet 2015 Oblitération illustrée 1er jour à Soubrebost (23) et à Paris (75) au «Carré d'encre»
Vente générale le Lundi 6 juillet 2015
Retiré de la vente le Vendredi 29 avril 2016 - Retraits de l’année 2016
Valeur faciale : 0,68 €  -  Voir les tarifs au 6 juillet 2015
Affranchissement de la lettre verte jusqu'à 20g
Timbre   Dimensions totales 40,85x30 mm   Dentelure 13
Imprimé en taille douce
Emis à 1,5 million d’exemplaires


Le timbre à date premier jour
Zoom : Cliquez sur l'image
Google

     
Ce site a été visité 27602929 fois - cette page a été visitée 3491 fois - précédente visite le 15/11/2018 à 19h 34mn
Mois de novembre 2018: 1 098 194 visites cumulées des pages pour 462 291 visites du site.


Pour remonter en haut de page faire un double clic où vous voudrez...