Il y a 272 visiteurs en cet instant
Chercher un timbre
 

Timbre de 1977

Tour abbatiale de Saint-Amand-les-Eaux

Tous droits réservés

Dessiné et gravé par Claude Andreotto

Zoom sur le timbre
 
Les timbres de sites et monuments
 
 
Les timbres du Nord
 
◆ Les timbres de la région Hauts-de-France
 
 
Les timbres de l'année 1977
Voir les 4 timbres de septembre 1977
 
Les timbres consacrés à une abbaye, à un prieuré, à une église abbatiale, à un monastaire ou à un couvent
 
5 Lien vers le blog « Valenciennes le nez en l'air »
La tour abbatiale et la légende du dragon de Saint-Amand
   
 
4 Lien vers le blog « Hitorial Amadinois »
Le fer, l'acier, les laminoirs
   
 
7 La légende de l'anguille barbue de Saint-Amand
   
 
463 Lien vers le site du Comité Départemental du Tourisme du Nord
  Les timbres concernés par ce site
 
Le timbre situé sur la carte de France
Identifier un timbre à partir de critères multiples
Vous devez choisir au moins un des 3 critères de recherche
mots-clés
Au moins un des mots   tous les mots
Dans l'ordre des
Mots entiers   partie de mots
valeur faciale          sans valeur faciale ET 
 ET gamme de couleurs
Recherches de timbres selon les motifs de leur image
mots-clés
  Au moins un des mots Tous les mots  
Mots entiers partie de mots


L'abbaye de Saint-Amand, initialement abbaye d'Elnon, installée à Saint-Amand-les-Eaux (Nord), fut en activité de 639 à 1790. Elle fut dès le IXe siècle un centre culturel important, avec une bibliothèque et un scriptorium de production de manuscrits, tels que la Bible de Charles Le Chauve, et des écolâtres célèbres tels que Milon (mort en 872) et Hucbald (mort en 930).

Une des plus anciennes abbayes de France, elle fut plusieurs fois réduite en cendres, au point que les annalistes ont découpé son histoire selon les grandes périodes séparant chaque incendie.

Dʹaprès Wikipédia 

Le timbre et le timbre à date représentent le dragon que combattit le moine aquitain Saint Amand de Maastricht (633-678) lors de son passage à l'île d'Yeu. Cette légende aurait pour origine une anguille que les moines de Saint Amant apercevaient parfois dans les sous-sols de leur couvent, elle tirerait aussi sa source des serpents qui envahirent les fondations de la tour au moment de sa construction sur un terrain marécageux.

En mémoire de ces légendes un dragon a été sculpté sur la tour de Saint-Amand et les étangs de la région font le bonheur des pêcheurs d'anguilles

Le timbre représente aussi un porte-engeigne de ferronnerie, allusion aux nombreux métiers du travail du fer à Saint-Amand-les-Eaux (ferronnier d'art, maréchal ferrant, serrurier, métallurgie, etc.)
BL
Premier jour le Samedi 17 septembre 1977
Oblitération illustrée 1er jour à Saint-Amand-les-Eaux (Nord)
Vente générale le Lundi 19 septembre 1977
Valeur faciale : 1,40 F  - Voir les tarifs au 19 septembre 1977
Timbre vertical   Taille image : 21,45x36 mm Dimensions totales 26x40 mm   Dentelure 13
Imprimé en taille douce rotative
Tirage inconnu ou non saisi - voir les tirages de 1977


Le timbre à date premier jour

1977 - Série touristique d´usage courant

Voir cette série       • Lister les timbres de cette série
1938 Abbaye de Fontenay
1939 Bayeux
La cathédrale de nuit
1937 Collégiale du Dorat
1947 Pont à Mousson
Les Prémontrés
1948
 Tour abbatiale de Saint-Amand-les-Eaux 
1949 Château de Vitré
Google

     
Ce site a été visité 32208313 fois - cette page a été visitée 4772 fois - précédente visite le 15/07/2019 à 10h 41mn
Mois de juillet 2019: 518 822 visites cumulées des pages pour 153 400 visites du site.


Pour remonter en haut de page faire un double clic où vous voudrez...