Il y a 248 visiteurs en cet instant
Chercher un timbre
 

Timbre de 1972

Code Postal à 0 F 50 rouge

Tous droits réservés


 
Les timbres divers
 
 
Les timbres de l'année 1972
Voir les 5 timbres de juin 1972
 
Le timbre vert à 0F30
 
Identifier un timbre à partir de critères multiples
Vous devez choisir au moins un des 3 critères de recherche
mots-clés
Au moins un des mots   tous les mots
Dans l'ordre des
Mots entiers   partie de mots
valeur faciale          sans valeur faciale ET 
 ET gamme de couleurs
Recherches de timbres selon les motifs de leur image
mots-clés
  Au moins un des mots Tous les mots  
Mots entiers partie de mots


Le timbre à date premier jour
Zoom : Cliquez sur l'image
Le nouveau code postal à 5 chiffres

1972 est l´année de première mise en service des nouvelles machines HM de tri automatique du courrier sur le nouveau code postal à 5 chiffres basées sur la technologie de reconnaissance optique des caractères OCR, cette technologie impose une norme sur la dernière ligne de l´adresse interdisant l´espace entre les 2 chiffres du département et les 3 chiffres suivants, obligeant usagers et clients à écrire cette ligne en majuscules, sans caractères spéciaux ou accentués, sur une longueur maximum de 32 caractères, code postal inclus. Par chance l´adresses postale de l´ancien siège de la Poste entrait tout juste dans cette norme : 92777 BOULOGNE BILLANCOURT CEDEX, mais en 1972 La Poste était encore un administration dépendant du Ministère des PTT sis au 20 avenue de Ségur, 75700 PARIS, adresse plus simple !
Les machines de tri actuelles qui scannent la totalité de la zone adresse sont capable de lire et reconnaître en plus le N° et la rue de l´adresse et de le rapprocher automatiquement du N° de tournée du facteur, c´est ce que l´on appelle dans le jargon postal le TG3 (TG comme Tri général), l´étape suivante est le TG4, où la machine est capable de livrer le courrier trié dans l´ordre du parcours du facteur sur sa tournée.
Malgré ces progrès techniques La Poste impose toujours à ses clients et usagers une norme contraignante de codification de la dernière ligne, dite «ligne acheminement» basée sur les techniques de reconnaissance optique de 1972, interdisant les minuscules, les accents et les caractères spéciaux, curieux paradoxe alors que par ailleurs ces mêmes machines sont de plus en plus équipées de têtes de lecture permettant la reconnaissance de l´écriture manuscrite ...
Peut-être un jour les responsables du courrier de La Poste comprendront que les véritables normes sont celles des usages les plus couramment répandus, qui sait ?
Mais quand cela arrivera restera t-il encore du courrier papier ?


Google

     
Ce site a été visité 32366595 fois - cette page a été visitée 4535 fois - précédente visite le 19/08/2019 à 11h 00mn
Mois de août 2019: 323 426 visites cumulées des pages pour 83 450 visites du site.


Pour remonter en haut de page faire un double clic où vous voudrez...