Il y a 309 visiteurs en cet instant
Logo Phil-Ouest
Chercher un timbre
Dans l'ordre des    ou Aide ATTENTION : Ne cliquez sur "Chercher" qu'après avoir saisi au moins un mot-clé

CONSEIL DE L'EUROPE
Convention-cadre pour la protection des minorités nationales 20 ans

Image du timbre Convention-cadre pour la protection des minorités nationales 20 ans
Tous droits réservés

Création graphique d´ Anne Habermacher
Mis en page par Stéphanie Ghinéa

image 1 Zoom sur le timbre image 1
 
image 1 Les timbres de service image 1
 
 
image 1 Les timbres du Bas-Rhin image 1
 
◆ Les timbres de la région Grand-Est
 
 
image 1 Les timbres de l'année 2018
Nombre de vues en 2018
- Diaporama de 2018
Voir les 25 timbres d'octobre 2018
 
Identifier un timbre à partir de critères multiples
Vous devez choisir au moins un des 3 critères de recherche
Aide mots-clés
Au moins un des mots   tous les mots
Dans l'ordre des
Mots entiers   partie de mots
valeur faciale          sans valeur faciale ET 
 ET gamme de couleurs
Recherches de timbres selon les motifs de leur image
mots-clés
Aide   Au moins un des mots Tous les mots  
Mots entiers partie de mots

Le timbre
Premier jour le Vendredi 12 octobre 2018
à Paris (75), les vendredi 12 et samedi 13 octobre 2018 à la boutique « Le Carré d’Encre », de 10 h à 17 h, 13 bis rue des Mathurins, 75009 PARIS
et à Strasbourg (67), Conseil de L’Europe, le vendredi 12 octobre 2018 de 10 h à 16 h, Avenue de l'Europe, 67000 STRASBOURG .

Valeur faciale : 1,20 €  - Voir les tarifs au 15 octobre 2018
Affranchissement de la lettre prioritaire internationale jusqu'à 20g pour l'Union Européenne et la Suisse (Zone 1) au départ du Conseil de l’Europe

Timbre horizontal  
Nombre de dents : 26x17 - dentelure 13   Dentelure calculée: 13 x 13,08
Dimensions totales: 40x26 mm  40 mm x 26 mm
Imprimé en offset à 50 timbres par feuille
Deux bandes phosphorescentes
Émis à 400 000 exemplaires
 Mis à jour le 04/03/2019 

Le timbre à date
Le Conseil de l’Europe est la principale organisation de défense des droits de l’homme du continent. Il comprend 47 États membres, dont les 28 membres de l’Union européenne. Tous les États membres du Conseil de l’Europe ont signé la Convention européenne des droits de l’homme, un traité visant à protéger les droits de l’homme, la démocratie et l’État de droit. La Cour européenne des droits de l’homme contrôle la mise en œuvre de la Convention dans les États membres.
20e anniversaire de la Convention-cadre pour la protection des minorités nationales
Déjà dans les années 90, les guerres et bouleversements politiques et économiques ont montré que la protection des minorités était une nécessité pour contribuer à la stabilité et à la paix. C’est dans ce contexte que le Conseil de l’Europe a élaboré la Convention cadre pour la protection des minorités nationales.

Entrée en vigueur le 1er février 1998, la Convention est le premier instrument multilatéral juridiquement contraignant consacré à la protection des minorités nationales au niveau mondial.

Les Parties à cette Convention s’engagent à promouvoir l’égalité pleine et effective des personnes appartenant à des minorités dans tous les domaines de la vie économique, sociale, politique et culturelle. Elle garantit entre autres la liberté de réunion pacifique, la liberté d'association, la liberté d'expression, la liberté de pensée, de conscience et de religion, l'accès aux médias, les libertés linguistiques.

En 20 ans, la Convention a contribué à la gestion de la diversité dans les sociétés européennes : des législations sur les droits des minorités ont été adoptées, les programmes scolaires ont été repensés pour offrir des espaces aux langues des minorités et de nouvelles formes de participation minoritaire.

Pour donner de la visibilité aux minorités nationales et favoriser leur intégration, la Convention est pour l’avenir une référence essentielle.

© La Poste – Conseil de l’Europe
D’après le communiqué de presse de Phil@Poste 
Le Conseil de l'Europe
Ne doit pas être confondu avec Conseil de l'Union européenne ou Conseil européen.

Conseil de l'Europe
Le Conseil de l'Europe est une organisation intergouvernementale instituée le 5 mai 1949 par le traité de Londres. Par le biais des normes juridiques dans les domaines de la protection des droits de l'homme, du renforcement de la démocratie et de la prééminence du droit en Europe, c'est une organisation internationale dotée d'une personnalité juridique reconnue en droit international public et qui rassemble 820 millions de ressortissants de 47 États membres.

La Convention européenne des droits de l'homme, au champ d'application inégalé, ainsi que la Cour européenne des droits de l'homme qui l'applique, en constituent la cheville ouvrière. C'est auprès de cette Cour que tous les individus, ressortissants ou non des États parties à la Convention, peuvent introduire des requêtes s'ils estiment qu'un État partie à la Convention a enfreint leurs droits. Les activités du Conseil de l'Europe intéressent tous les domaines de la vie courante (sauf les questions de défense) et ont abouti à l'élaboration d'un large éventail de normes, chartes et conventions destinées à faciliter la coopération entre les pays membres du Conseil et à renforcer la construction européenne. Il a également pour but de favoriser un progrès économique et social.

Le français et l'anglais en sont les deux langues officielles. Ses organes statutaires, le Comité des ministres et l'Assemblée parlementaire, forment un quadrilogue avec le Congrès des pouvoirs locaux et régionaux et la Conférence des organisations internationales non gouvernementales ; ils travaillent également en allemand, italien et russe.
D'après Wikipédia


Le Conseil de l'Europe, organisation politique créée le 5 mai 1949, siège à Strasbourg.
Le but premier du Conseil de l'Europe est de créer, sur tout le continent européen, un espace démocratique et juridique commun, en veillant au respect de valeurs fondamentales : les droits de l'homme, la démocratie et la prééminence du droit.
Cette institution favorise la prise de conscience et la mise en valeur de l'identité culturelle de l'Europe et de sa diversité ; elle recherche des solutions communes aux problèmes de nos sociétés ; de plus, elle développe la stabilité démocratique en Europe en soutenant les réformes politiques, législatives et constitutionnelles.
La Charte sociale européenne, qui sauvegarde les droits sociaux et économiques de l'homme, est un traité complémentaire de la Convention européenne des droits de l'homme. Adoptée en 1961 et révisée en 1996, elle énonce des droits et libertés et établit un système de contrôle qui garantit leur respect par les Etats parties.

Les timbres de service ne sont utilisables que pour les courriers envoyés à partir du Conseil de l'Europe.
D'après Phil@Poste
Voir le programme philatélique 2018
Pour des recherches avancées cliquez ici
Mots-clés spécifiques représentatifs de l'image
silhouettes  

Google  

       


Pour remonter en haut de page faire un double clic où vous voudrez...