Il y a 437 visiteurs en cet instant
Chercher un timbre
 

Timbre de 2010

150 ans de la fondation de Deauville

Image du timbre 150 ans de la fondation de Deauville
Tous droits réservés

Créé par Nicolas Vial

Zoom sur le timbre
 
Les timbres du Calvados
 
 
Les timbres de sites et monuments
 
◆ Les timbres de la région Normandie
 
 
Les timbres de l'année 2010
Voir les 28 timbres de mai 2010
 
Le timbre de 1961
 
Le timbre de 2018
 
Le timbre situé sur la carte de France
Vers le bas

Le timbre
Premier jour le Vendredi 14 mai 2010
Oblitération spéciale 1er jour à Deauville (14) et à Paris - Le Carré d’Encre
Vente générale le Lundi 17 mai 2010
Retiré de la vente le Vendredi 25 février 2011 - Voir les retraits de l’année 2011
Valeur faciale : 0,85 €  - Voir les tarifs au 17 mai 2010
Affranchissement de la lettre internationale jusqu'à 20g à destination du monde entier.
Émis à 2,8 millions d´exemplaires - voir les tirages de 2010
 Mis à jour le 10/03/2018 


Le timbre à date premier jour : Stéphanie Ghinéa
Zoom : Cliquez sur l'image
Identifier un timbre à partir de critères multiples
Vous devez choisir au moins un des 3 critères de recherche
mots-clés
Au moins un des mots   tous les mots
Dans l'ordre des
Mots entiers   partie de mots
valeur faciale          sans valeur faciale ET 
 ET gamme de couleurs
 
Recherches de timbres selon les motifs de leur image
mots-clés
  Au moins un des mots Tous les mots  
Mots entiers partie de mots

DEAUVILLE

La route qui continue à se dérouler longe la grève, et, à une lieue de Villers, on passe au village de Bénerville, peuplé de pêcheurs. Une falaise élevée et d'énormes blocs que la tempête en a détachés, attirent la curiosité du promeneur.

Une lieue plus loin, c'est Deauville, sur la rive gauche de la Touques.

Il y a vingt-cinq à trente ans, on ne voyait en cet endroit qu'un marais et des dunes. Trouville était sur la rive droite du fleuve, et, pour gagner cette ville, on hélait le passeur, auquel on payait un sou par personne pour la traversée.

Tout est changé. Plus de marais, plus de dunes, plus de miasmes engendrés par les marécages, avec leur cortège de fièvres intermittentes, plus de solitude, plus de passeur forcé : une ville, deux villes, un pont superbe !...

M. de Morny a su créer une cité dans ce coin sablonneux. En peu de temps, des rues ont été remplies d'hôtels, de villas, de maisons de commerce. Une mairie, une église catholique, un temple protestant ont été érigés ; -un vaste hippodrome a été tracé et des courses renommées y font fête chaque année. Un bassin a été creusé, des entrepôts devins, de charbons, de bois, s'y sont installés.

La gare de Trouville-Deauville, située sur le territoire de Deauville, près du pont, est la tête de ligne des chemins de fer de Paris à Trouville, par Pont-l'Evêque et Lisieux.

Le Casino renferme une salle de spectacle, une salle de jeux, des salons de conversation, et présente l'aspect le plus coquet, le plus gracieux, avec ses pelouses, ses bosquets, ses jardins.


Dʹaprès Normannia  La bibliothèque numérique normande
Les grèves du Calvados et les bains de mer de Grandcamp à Honfleur par Léon Le Behot (1881)
Google

     
Ce site a été visité 34982209 fois - cette page a été visitée 3268 fois - précédente visite le 13/07/2020 à 22h 04mn
Mois de juillet 2020: 798 040 visites cumulées des pages pour 255 715 visites du site.


Pour remonter en haut de page faire un double clic où vous voudrez...