Il y a 274 visiteurs en cet instant
Chercher un timbre
 

Timbre de 1996

Maison de Jeanne d'Arc
Domrémy-la-Pucelle (Vosges)

Image du timbre Maison de Jeanne d'ArcDomrémy-la-Pucelle   (Vosges)
Tous droits réservés

Dessiné par Mick Micheyl
Mis en page par Charles Bridoux

Zoom sur le timbre
 
Les timbres de sites et monuments
 
 
Les timbres des Vosges
 
◆ Les timbres de la région Grand-Est
 
Timbres évoquant des personnalités religieuses
 
 
Les timbres de l'année 1996
Voir les 5 timbres de mai 1996
 
Femmes remarquables célébrées par des timbres français
 
Les timbres relatifs à Jeanne d'Arc
 
Les saints et les saintes glorifiés par le timbre
 
Le timbre situé sur la carte de France
Identifier un timbre à partir de critères multiples
Vous devez choisir au moins un des 3 critères de recherche
mots-clés
Au moins un des mots   tous les mots
Dans l'ordre des
Mots entiers   partie de mots
valeur faciale          sans valeur faciale ET 
 ET gamme de couleurs
Recherches de timbres selon les motifs de leur image
mots-clés
  Au moins un des mots Tous les mots  
Mots entiers partie de mots
Vers le bas

Le timbre
Premier jour le Samedi 11 mai 1996
Oblitération illustrée 1er jour à Domrémy-la-Pucelle (Vosges)
Vente générale le Lundi 13 mai 1996
Retiré de la vente le Vendredi 15 novembre 1996 - Voir les retraits de l’année 1996
Valeur faciale : 4,50 F Voir les tarifs au 13 mai 1996
Affranchissement de la lettre de 20 à  50g pour la France métropolitaine
Émis à 6 297 310 exemplaires - voir les tirages de 1996
 Mis à jour le 29/07/2019 


Le timbre à date premier jour

Jeanne d'Arc, née vers 1412 à Domrémy (en Lorraine), village du duché de Bar dont une partie relevait du royaume de France pour le temporel et de l'évêché de Toul pour le spirituel et morte dans sa 19e année, sur le bûcher le 30 mai 1431 à Rouen, capitale du duché de Normandie alors possession du royaume d'Angleterre, est une héroïne de l'histoire de France, chef de guerre et sainte de l'Église catholique, connue depuis l'époque comme « la Pucelle d'Orléans », et depuis le xixe siècle comme « mère de la nation française ».

Au début du xve siècle, cette jeune fille de dix-sept ans d'origine paysanne dit avoir reçu de la part des saints Michel, Marguerite et Catherine la mission de délivrer la France de l'occupation anglaise, parvient à rencontrer le Dauphin Charles, à conduire victorieusement les troupes françaises contre les armées anglaises, levant le siège d'Orléans, conduisant le dauphin au sacre à Reims, contribuant ainsi à inverser le cours de la guerre de Cent Ans.

Capturée par les Bourguignons à Compiègne, elle est vendue aux Anglais par Jean de Luxembourg, comte de Ligny, pour la somme de dix mille livres, et condamnée à être brûlée vive en 1431 après un procès en hérésie conduit par Pierre Cauchon, évêque de Beauvais et ancien recteur de l'université de Paris. Entaché de nombreuses irrégularités, ce procès est cassé par le pape Calixte III en 1456 ; un second procès, en réhabilitation, est instruit, conclut à son innocence et l'élève au rang de martyre. Grâce à ces deux procès dont les minutes ont été conservées, elle est l'une des personnalités les mieux connues du Moyen Âge.

Elle est béatifiée le 18 avril 1909 et canonisée le 16 mai 1920. Jeanne d'Arc est devenue une des quatre saintes patronnes secondaires de la France, et dans le monde entier une personnalité mythique qui a inspiré une multitude d’œuvres littéraires, historiques, musicales, dramatiques et cinématographiques.

Sa fête légale et nationale établie par la loi promulguée le 10 juillet 1920 par le Président de la République Paul Deschanel est fixée au second dimanche de mai. Sa fête religieuse est fixée par l’église catholique au 30 mai, jour anniversaire de son martyre.

D’après Wikipédia 
Mis à jour le 06/01/2020 à 11h36
Google

     
Ce site a été visité 34487635 fois - cette page a été visitée 4367 fois - précédente visite le 27/05/2020 à 23h 24mn
Mois de mai 2020: 1 501 742 visites cumulées des pages pour 516 463 visites du site.


Pour remonter en haut de page faire un double clic où vous voudrez...