Il y a 496 visiteurs en cet instant
Chercher un timbre
 

Timbre de 2000

Folklores

Image du timbre Folklores
Tous droits réservés

Mis en page par Studio Grafy

Zoom sur le timbre
 
Les timbres divers
 
 
Les timbres de la Charente
 
◆ Les timbres de la région Nouvelle-Aquitaine
 
 
Les timbres de l'année 2000
Voir le timbre de août 2000
 
Les timbres avec une guitare
 
Les timbres évoquant la danse
 
104 Le site du festival de Confolens «Arts et traditions populaires du monde»
   
 
Vers le bas
Timbre émis à l'occasion du 43ème festival de danses et musiques du monde à Confolens


Le timbre à date : Henri Galeron

Identifier un timbre à partir de critères multiples
Vous devez choisir au moins un des 3 critères de recherche
mots-clés
Au moins un des mots   tous les mots
Dans l'ordre des
Mots entiers   partie de mots
valeur faciale          sans valeur faciale ET 
 ET gamme de couleurs
Recherches de timbres selon les motifs de leur image
mots-clés
  Au moins un des mots Tous les mots  
Mots entiers partie de mots

Folklores

Bourrée morvandelle, Echassiers landais, Saboteux de Bourgogne, Ronde provençale, Gaichons de Franche-Comté, Pastouriaux du Berry. Ces noms de formations régionales témoignent à eux seuls de la diversité des folklores de France. On illustre souvent la richesse des terroirs de France en évoquant le nombre de ses fromages. les groupes folkloriques y sont sans doute aussi nombreux: près de 300, regroupant 30 000 chanteurs et danseurs, sont affiliés à la Confédération nationale des groupes folkloriques français.

L’étymologie du mot "flok-lore" (connaissance du peuple), forgé au milieu du XIXème siècle par l’Anglais Wiliam Thoms, évoque clairement l’inspiration commune aux innombrables formes d’expression rassemblées sous ce nom: la tradition populaire. Si la France n’a pas inventé son nom, elle fut l’un des premiers pays à aborder le folklore comme une discipline scientifique: dès 1804, une société savante, l’Académie celtique, se donnait pour mission de recueillir et d’analyser les usages, traditions et dialectes populaires. Alors que le siècle précédent, celui des lumières, voyait en eux d’obscures survivances d’un passé révolu, le XIX siècle, porté par l’essor de l’ethnologie associé à la découverte de nouvelles civilisations, les hisse au rang d’héritages du patrimoine national. Une réhabilitation qui n’a cessé de se confirmer jusqu’à nos jours, chaque région cultivant ses folklores pour mieux affirmer son identité dans un monde de plus en plus uniforme.

Musiques, chansons, danses populaires, jeux et divertissements, rituels associés aux divers événements de la vie, religieux ou profanes; impossible de détailler les richesses des folklores de France, qui prennent de surcroît des formes et des noms différents d’une région à l’autre, d’une époque à l’autre. Ainsi la plus ancienne danse populaire mixte, danse collective en chaîne appelée "Carole" en vieux français, s’’est elle perpétuée sous le nom de sardane en Catalogne ou de Fandango au Béarn. Ainsi les "pastorales", petits scènes chantées sur des airs d’opéras ou de chansons populaires, font-elles revivre chaque année à la Noël les traditions de la crèche mêlées à celles de la culture provençale et de ses santons.

Autant de traditions, autant de folklores vivants que chacun peut découvrir à l’occasion des nombreux festivals organisés chaque année en France.


Source: Collections philatéliques de La Poste
Google

     
Ce site a été visité 32999571 fois - cette page a été visitée 4527 fois - précédente visite le 15/12/2019 à 17h 48mn
Mois de décembre 2019: 612 705 visites cumulées des pages pour 142 002 visites du site.


Pour remonter en haut de page faire un double clic où vous voudrez...