Il y a 534 visiteurs en cet instant
Chercher un timbre
 

Timbre de 2015

Katsushika Hokusai 1760-1849
«La Grande Vague»

Image du timbre
Tous droits réservés

Créé par Katsushiska Hokusai
© RMN-Grand Palais (musée Guimet, Paris)/ Richard Lambert.

Zoom sur le timbre
 
Les timbres d’Arts, artisanat, cinéma ou photo
 
Timbres évoquant le Japon
 
 
Les timbres de l'année 2015
Voir les 21 timbres de janvier 2015
 
Identifier un timbre à partir de critères multiples
Vous devez choisir au moins un des 3 critères de recherche
mots-clés
Au moins un des mots   tous les mots
Dans l'ordre des
Mots entiers   partie de mots
valeur faciale          sans valeur faciale ET 
 ET gamme de couleurs
Recherches de timbres selon les motifs de leur image
mots-clés
  Au moins un des mots Tous les mots  
Mots entiers partie de mots
Vers le bas
--------------------- Un peu d'histoire ... ---------------------

Katsushika Hokusai né à Edo (actuel Tokyo) fin 1760 et mort le 10 mai 1849, est un des artistes japonais le plus connu au monde. Celui qui se surnommait lui-même " le fou de peinture " est à la fois un peintre, un graveur et un dessinateur talentueux.
Hokusai s'est constamment remis en question en 70 ans de création artistique, il changea de nom comme de style.
Il a produit une des oeuvres les plus connues de l'histoire de l'art "La Grande Vague". Cette estampe est la première de la série des "Trente-six vue du mont Fuji".
La vague est une synthèse de l'estampe japonaise traditionnelle et de la "perspective" occidentale, d'où un succès immédiat en Europe, et source d'inspiration des impressionnistes.

Derrière son apparente simplicité se cache une construction implacable qui nous emporte dans un tourbillon d'angoisse. Car au milieu des flots et de l'écume se joue un terrible combat contre les forces de la nature.

Hokusai nous entraine dans l'oeil de cette vague puissante et destructrice où trois frêles embarcations de pêcheurs se soulèvent dangereusement.
Le mont Fuji le plus haut sommet du Japon, ce volcan sacré et éternel apparaît minuscule à l'horizon et ne semble pas être de taille à faire face à l'ampleur de la vague.
La palette chromatique réduite, le noir de l'encre de chine, le bleu de Prusse déclinés en plusieurs tonalités et le jaune des barques rend chaque élément lisible et efficace.
Plusieurs versions de "La vague" sont dispersées dans différents musées, le timbre est réalisé d'après l'oeuvre conservée au musée Guimet.
Dʹaprès le communiqué de presse de Phil@Poste 

Le timbre
Le Vendredi 16 janvier 2015
Oblitération 1er jour à Paris au «Carré d'encre»
Valeur faciale : 1,90 € Voir les tarifs au 19 janvier 2015
Affranchissement de la lettre prioritaire jusqu'à  100 g pour la France, Monaco, Andorre et secteurs postaux (armée)
Timbre horizontal   Dimensions totales 52x40,85 mm
Imprimé en héliogravure
Émis à 800 000 exemplaires - voir les tirages de 2015
 Mis à jour le 12/04/2019 


Le timbre à date : Valérie Besser
Zoom : Cliquez sur l'image
Google

     
Ce site a été visité 32846008 fois - cette page a été visitée 6064 fois - précédente visite le 21/11/2019 à 23h 03mn
Mois de novembre 2019: 699 507 visites cumulées des pages pour 172 622 visites du site.


Pour remonter en haut de page faire un double clic où vous voudrez...