Il y a 98 visiteurs en cet instant
Chercher un timbre
 

Timbre de 2000

Série Nature de France n° 15 - faune et flore
Papillon sardanapale ou Agrias sardanapalus

Image du timbre Papillon sardanapale ou Agrias sardanapalus
Tous droits réservés

Dessiné par Christian Broutin

Zoom sur le timbre
 
Timbres de la Nature (minéraux, flore et faune)
 
Les timbres de la série «Nature de France»
 
 
Les timbres de l'année 2000
Voir les 10 timbres de juin 2000
 
Les papillons sur les timbres
 
17 Parfois, les soirs de déprime, il m´arrive d´envier le sort de Sardanapale, mais seulement celui qu'il connut quelques minutes avant sa fin ...
   
 
141 N´ayant rien touvé sur le web concernant ce papillon Sardanapale je vous livre un lien vers le site «Wikipédia, l´encyclopédie libre en ligne» où l´on nous conte l´histoire de Sardanapale, nom que les grecs donnaient au roi assyrien Assurbanipal
  Les timbres concernés par ce site
 
110 ... j´ai fini par trouver, le Web s´enrichit de jour en jour, voir cette superbe photo, sur le site de Philippe Blanchot, d´un papillon sardanaple
   
 
11 Lien vers le site «Stamp Collectors Catalogue» le timbre de l´émirat de Fujaïrah (Emirats Arabes Unis) représentant le papillon sardanapale.
   
 
Vers le bas
Selon des sources généralement bien informées la superposition verticale de 2 timbres donne l'image de l'animal en entier.
J'ai vérifié, voyez le résultat

... et Christian Broutin, le créateur de ces timbres, m’a donné une précision à ce sujet ...
votre correspondant n'aurait pas du se servir de ses ciseaux, la partie non visible des animaux passe sous la marge des timbres, si on coupe les marges il en manque, évidemment.

Le timbre
Premier jour le Samedi 17 juin 2000
Oblitération illustrée 1er jour à Paris
Vente générale le Lundi 19 juin 2000
Retiré de la vente le Vendredi 9 mars 2001 - Voir les retraits de l’année 2001
Valeur faciale : 2,70 F Voir les tarifs au 19 juin 2000
Affranchissement de l´écopli 1er échelon de poids pour la France métropolitaine
Vendu à 9 610 809 exemplaires et 1 687 497 blocs-feuillets - voir les tirages de 2000
 Mis à jour le 21/04/2019 


Le timbre à date premier jour : Jean-Paul Véret-Lemarinier

2000 - Série Nature de France n° 15 - faune et flore

Voir cette série       • Lister les timbres de cette série
3333 Girafe réticulée
31 Bloc-feuillet «Regards sur la nature»
3335 Tulipa lutea
3332
 Papillon sardanapale ou Agrias sardanapalus 
3334 Allosaure
Identifier un timbre à partir de critères multiples
Vous devez choisir au moins un des 3 critères de recherche
mots-clés
Au moins un des mots   tous les mots
Dans l'ordre des
Mots entiers   partie de mots
valeur faciale          sans valeur faciale ET 
 ET gamme de couleurs
 
Recherches de timbres selon les motifs de leur image
mots-clés
  Au moins un des mots Tous les mots  
Mots entiers partie de mots


Selon certaines sources généralement bien informées il parait que si l'on met bout à bout chacun de ces 3 timbres on obtient l'image de chaque animal tout entier.
J'ai donc pris 2 timbres de chaque espèce, une paire de ciseaux et un pot de colle, et voyez le résultat: ça colle pas !
Il manque un bout de chaque animal...


Christian Broutin, le créateur des timbres Allosaure, Girafe et Papillon, me signale que mon correspondant n'aurait pas du se servir de ses ciseaux, la partie non visible des animaux passe sous la marge des timbres, si on coupe les marges il en manque, évidemment.


Papillon sardanapale
Collection Nature

Cinquante millions d'insectes: tel est le nombre de spécimens que le Muséum national d'Histoire naturelle conserve dans ses collections. Ce patrimoine national figure parmi les trois plus importants au monde. Depuis Lamarck premier responsable en 1793, de la collection d'insectes, mais surtout depuis Latreille, en 1830, fondateur de l'entomologie moderne, le Muséum n'a cessé d'enrichir ses collections. Le laboratoire d'entomologie en assure la conservation, mais aussi la gestion scientifique. En effet, il n'en est pas seulement le gardien; ses collections constituent une source fondamentale pour la connaissance de la multiplicité des espèces. Les chercheurs qui y sont attachés poursuivent, entre autres objets d'investigation, l'étude des phénomènes de l'évolution et de la formation des espèces qui se sont produits depuis les temps géologiques.

Il appartient au Muséum national d'Histoire naturelle de faire connaître au public le monde des insectes, lesquels ne jouissent pas d'une grande notoriété. La philatélie lui offre aujourd'hui l'occasion de mettre en valeur une de ses pièces de collection.

Agrias sardanapalus, qui est représenté sur le timbre-poste, appartient, comme tous les papillons, à l'ordre des Lépidoptères. Il fait partie du groupe des Rhopalocères, ou "papillons de jour", qui ne représentent qu'un dixième de tous les Lépidoptères, les autres étant souvent très petits (les mites) ou nocturnes. C'est sous les latitudes tropicales, en Amazonie, que vit le sardanapale. Sa chenille, de couleur terne, porte une paire de cornes sur la tête et deux longues queues. A l'état adulte, les papillons ne consomment que des substances liquides: le nectar des fleurs reste leur principal aliment. Cet insecte se caractérise, comme tous les papillons dits" de jour", par des couleurs souvent vives et des antennes se terminant en massue. Au repos, les ailes sont redressées au-dessus du corps. Comme les autres espèces de la grande famille des Nymphalidae (plus de 5 000 espèces), le sardanapale ne marche que sur quatre pattes (les insectes en ont habituellement six), car les pattes antérieures sont atrophiées. Chez le mâle, celles-ci sont garnies de longues soies denses, comme un pinceau.

Certaines espèces sud-américaines, très riches en couleurs, sont vivement recherchées par les collectionneurs. Voilà l'occasion pour les lépidoptérophiles-philatélistes, de faire d'une pièce deux coups.


Google

     
Ce site a été visité 35539700 fois - cette page a été visitée 4933 fois - précédente visite le 13/08/2020 à 14h 51mn
Mois de août 2020: 592 467 visites cumulées des pages pour 168 936 visites du site.


Pour remonter en haut de page faire un double clic où vous voudrez...