Il y a 114 visiteurs en cet instant
Chercher un timbre
 

Timbre de 2002

Georges Perec 1936-1982

Image du timbre Georges Perec 1936-1982
Tous droits réservés

Dessiné par Marc Taraskoff
D´après une photo de Anne de Bruhnoff
Gravé par Pierre Albuisson

Zoom sur le timbre
 
Les timbres de célébrités diverses
 
 
Les timbres relatifs à la Littérature et au Théâtre
 
 
Les timbres de l'année 2002
Voir les 13 timbres de septembre 2002
 
Identifier un timbre à partir de critères multiples
Vous devez choisir au moins un des 3 critères de recherche
mots-clés
Au moins un des mots   tous les mots
Dans l'ordre des
Mots entiers   partie de mots
valeur faciale          sans valeur faciale ET 
 ET gamme de couleurs
Recherches de timbres selon les motifs de leur image
mots-clés
  Au moins un des mots Tous les mots  
Mots entiers partie de mots
Vers le bas
Georges Perec est un écrivain et verbicruciste français né le 7 mars 1936 à Paris et mort le 3 mars 1982 à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne).
Membre de l'Oulipo à partir de 1967, Perec fonde ses œuvres sur l'utilisation de contraintes formelles, littéraires ou mathématiques, qui marquent son style.
Georges Perec se fait connaître dès son premier roman, Les Choses : Une histoire des années soixante (Prix Renaudot 1965) qui restitue l'air du temps à l'aube de la société de consommation. Suivent, entre autres, Un homme qui dort, portrait d'une solitude urbaine, puis La Disparition, où il reprend son obsession de l'absence douloureuse. Ce premier roman oulipien de Perec est aussi un roman lipogrammatique (il ne comporte aucun « e »). Paraît ensuite, en 1975, W ou le Souvenir d'enfance, qui alterne fiction olympique fascisante et écriture autobiographique fragmentaire. En 2012 paraît le roman Le Condottière dont il avait égaré le manuscrit en 1966 pendant un déménagement et qui ne fut retrouvé qu'en 1992, dix ans après sa mort.
La Vie mode d'emploi (prix Médicis 1978), dans lequel Georges Perec explore de façon méthodique et contrainte la vie des différents habitants d'un immeuble, lui apporte la consécration.
Dʹaprès Wikipédia 
La photo d'Anne de Bruhnoff qui a servie de modèle au timbre
D'après francetvéducation

Le timbre
Premier jour le Samedi 21 septembre 2002
Oblitération illustrée 1er jour à Paris
Vente générale le Lundi 23 septembre 2002
Retiré de la vente le Vendredi 8 août 2003 - Voir les retraits de l’année 2003
Valeur faciale : 0,46 €  - Voir les tarifs au 23 septembre 2002
Affranchissement de la lettre jusqu´à 20g pour la France métropolitaine
Deux bandes phosphorescentes
Vendu à 7,34 millions d´exemplaires - voir les tirages de 2002
 Mis à jour le 08/04/2019 


Le timbre à date premier jour : Alain Seyrat
Google

     
Ce site a été visité 35456496 fois - cette page a été visitée 4896 fois - précédente visite le 06/08/2020 à 18h 58mn
Mois de août 2020: 307 274 visites cumulées des pages pour 85 738 visites du site.


Pour remonter en haut de page faire un double clic où vous voudrez...