Il y a 984 visiteurs en cet instant
Logo Phil-Ouest
Chercher un timbre
Dans l'ordre des    ou Aide ATTENTION : Ne cliquez sur "Chercher" qu'après avoir saisi au moins un mot-clé

UNESCO
Patrimoine universel - Sites classés à protéger

Temple de Tikal - Guatemala

Image du timbre Temple de Tikal - Guatemala
Tous droits réservés

Dessiné et gravé par Raymond Coatantiec

image 1 Zoom sur le timbre image 1
 
image 1 Les timbres de service image 1
 
 
image 1 Les timbres de sites et monuments image 1
 
Les timbres de service de l'UNESCO
 
Timbres évoquant le Guatemala
 
 
image 1 Les timbres de l'année 1986
Nombre de vues en 1986
- Diaporama de 1986
Voir les 8 timbres de décembre 1986
 
Identifier un timbre à partir de critères multiples
Vous devez choisir au moins un des 3 critères de recherche
Aide mots-clés
Au moins un des mots   tous les mots
Dans l'ordre des
Mots entiers   partie de mots
valeur faciale          sans valeur faciale ET 
 ET gamme de couleurs
Recherches de timbres selon les motifs de leur image
mots-clés
Aide   Au moins un des mots Tous les mots  
Mots entiers partie de mots
Tikal Tikal (ou Tik’al, selon l’orthographe maya moderne) est l'un des plus grands sites archéologiques et centres urbains de la civilisation maya précolombienne. Situé dans le département du Petén (qui constitue aujourd'hui le nord du Guatemala), le site fait partie du parc national de Tikal du Guatemala, créé le 26 mai 1955. En 1979, il a été inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Tikal était la capitale d'un État conquérant, qui fut l'un des royaumes les plus puissants des anciens Mayas. Bien que l'architecture monumentale du site remonte jusqu’au IVe siècle av. J.-C., Tikal n’atteignit son apogée qu’au cours de la période classique (entre 200 et 900 de notre ère). À cette époque, la ville dominait politiquement, économiquement et militairement une grande partie de la région maya, tout en interagissant avec d’autres régions de toute la Mésoamérique (comme la grande métropole de Teotihuacan, dans la lointaine vallée de Mexico), et il est prouvé que Tikal fut conquise par Teotihuacan au IVe siècle de notre ère. Après la fin de la période classique tardive, aucun nouveau monument important n’a été construit à Tikal, et les palais de l'élite ont été brûlés. Ces événements se sont déroulés parallèlement au déclin démographique progressif, culminant avec l'abandon du site à la fin du Xe siècle.

Tikal est l’une des mieux connues des grandes cités mayas des basses terres, grâce à la transcription d’une longue liste de rois (dont on a découvert la plupart les tombes), ainsi que par leurs sculptures monumentales, leurs temples et leurs palais.
D’après Wikipédia 
Mis à jour le 14/10/2023 à 18h28

 Mis à jour le 14/10/2023 

Le timbre à date
Pour des recherches avancées cliquez ici
Mots-clés spécifiques représentatifs de l'image
  escalier   sculpture   temple  

Google  

       


Pour remonter en haut de page faire un double clic où vous voudrez...