Il y a 855 visiteurs en cet instant

Les dernières mises à jour des textes accompagnant les timbres effectuées en date du 29 novembre 2020

N° Y & T 
Pour voir les timbres concernés cliquez sur leur image
ATTENTION : certains liens internes aux pages de timbres (photos, vidéos) peuvent ne pas fonctionner ici




Le premier timbre est illustré par le Bassin de l'Encelade à Versailles, le second par Le Grand Parterre du Château de Chantilly, dont les jardins comptent parmi les plus belles créations d'André Le Nôtre.
Le fond de bloc reprend une vue de la grande perspective du château de Versailles ainsi que des fonds de cartes ayant servi à la réalisation des jardins à la française. Certaines figures de tailles de buis décorent les bordures du bloc.

Un peu d'histoire..
André Le Nôtre naît dans une longue lignée d'experts jardiniers : son père est jardinier du roi aux Tuileries, son grand-père fournissait des semences à la cour de Marie de Médicis, son parrain est contrôleur des jardins... Né à Paris le 12 mars 1613, il va durant son adolescence suivre des cours autant techniques (agronomie, mathématiques, hydrologie...) qu'artistiques (en travaillant notamment l'architecture et l'art de la perspective auprès du peintre officiel de la Cour).
C'est à l'âge de 22 ans qu'il devient premier jardinier du duc d'Orléans, frère du Roi Louis XIV, en charge des jardins de St Cloud et du Luxembourg.
Il va moderniser les jardins de Fontainebleau, puis créer l'ensemble des espaces du château de Vaux-le-Vicomte et sa réputation de créateur dépasse bientôt les frontières. Entre 1662 et 1687, il dessine les jardins de Versailles, puis transforme ceux du château de Chantilly. Travaux gigantesques qui vont déplacer à force d'hommes des tonnes de terre, détourner le cours de rivières, assainir des hectares de marécages.
Le Nôtre donna toute sa dimension au concept de jardins à la française aux tracés géométriques, glorifiant l'art de l'ordre et de la symétrie et ennoblissant les perspectives. Le modèle français est encore de nos jours la référence ultime de la maîtrise paysagère. Après avoir œuvré durant 87 ans à la magnificence de jardins en France et à l'étranger, notamment en Angleterre et en Italie, il meurt à Paris le 15 septembre 1700. En restant pour l'histoire le jardinier du Roi et le roi des jardiniers.
D’après Phil@Poste
Mis à jour le 29/11/2020 à 13h40


Louis XI, né le 3 juillet 1423 à Bourges, mort le 30 août 1483, fut un grand roi de France qui n'eut de cesse de renforcer et structurer son Royaume, à cette fin il créa la Poste d'Etat, premier service postal public, mais à usage royal exclusif, ce qui lui permit de se tenir parfaitement au courant de l'état de ses provinces et de de ses vassaux. Il agrandit le royaume notamment par l'annexion de la Bourgogne à la mort de Charles le Téméraire son principal rival.
Le service postal sera mis plus tard à disposition de tous, tout au moins pour les plus fortunés, par Guillaume Fouquet de la Varane ministre d'Henri IV
B.L.
Mis à jour le 29/11/2020 à 13h25


Initié par Mazarin le traité des Pyrénées fut signé le 7 novembre 1659 entre la France et l'Espagne sur une île de la Bidassoa à mi-distance de la France et de l'Espagne. Lousi XIV et Philippe IV mirent fin aux guerres qui les opposaient.
Le traité fixa les frontières entre la France et l'Espagne et ses possessions du Nord, l'Espagne cède à la France la Cerdagne, le Roussillon, plusieurs villes du Nord, dont Avesnes-sur-Helpe, et de la Lorraine. Par ce traité Louis XIV doit épouser l'Infante d'Espagne Marie-Thérèse et restituer les titres et les biens du Grand Condé qui s'était opposé à lui lors de la Fronde.
Le traité des Pyrénées scelle la fin de la prééminence de l'Espagne et des Habsbourg sur l'Europe au profit de la France et des Bourbons.
Le mariage de Louis XIV aura pour conséquence le triste exil à Brouage (Charente-Maritime) de la charmante Marie Mancini, nièce de Mazarin, dont le jeune roi était très amoureux.
Mazarin, qui a joué un rôle déterminant dans l'histoire de la France, n'a jamais été célébré par un timbre.
Pour la petite histoire la ville catalane de Llivia, située dans l'actuel département de Pyrénées-Orientales, est rattachée à l'Espagne, ses habitants se référant à son très antique statut de ville libre de Catalogne espagnole avant que Louis XI l'achète et l'annexe au royaume de France.
Mis à jour le 29/11/2020 à 13h19

Maurice Genevoix, né le 29 novembre 1890 à Decize dans la Nièvre en Bourgogne et décédé le 8 septembre 1980 à Alicante, est un romancier-poète français, héritier du réalisme.

L'ensemble de son œuvre témoigne des relations d'accord entre les hommes, entre l'Homme et la Nature, mais aussi entre l'Homme et la Mort. Son écriture est servie par une mémoire vive, le souci d'exactitude, et le sens poétique. Normalien, il admire tout autant l'éloquence des artisans ou des paysans. D'une grande vitalité malgré ses blessures reçues lors de la Première Guerre mondiale près du village des Éparges, en avril 1915, et animé de la volonté de témoigner, il écrit jusqu'à ses derniers jours. Son œuvre, portée par le souci de perpétuer ce qu'il a tenu pour mémorable, produit d'une grande longévité littéraire, rassemble 56 ouvrages.

Maurice Genevoix est surtout connu pour ses livres régionalistes inspirés par la Sologne et le Val de Loire comme son roman Raboliot (Prix Goncourt 1925). Il a cependant dépassé le simple roman du terroir par son sobre talent poétique qui, associé à sa profonde connaissance de la nature, a donné des romans-poèmes admirés comme la Dernière Harde (1938) ou la Forêt perdue (1967).

Genevoix a également témoigné des épreuves de la génération qui a fait la Grande Guerre de 14-18, particulièrement dans Ceux de 14, recueil de récits de guerre rassemblés en 1949. Il s'est aussi penché plus largement et plus intimement sur sa vie en écrivant une autobiographie: Trente mille jours, publiée en 1980.
D’après Wikipédia 
Mis à jour le 29/11/2020 à 13h17
Lister les 20 dernières mises à jour des textes accompagnant les timbres


       


Pour remonter en haut de page faire un double clic où vous voudrez...