Il y a 384 visiteurs en cet instant
Chercher un timbre
 

Timbre de 2013

Bernard de Clairvaux - Fontaine-lès-Dijon

Image du timbre Bernard de Clairvaux - Fontaine-lès-Dijon
Tous droits réservés

Dessiné et gravé par Martin Mörck
D´après une photo de portrait P.Maillars/akg-images ; maison : photo J.P Coquéau / Mairie de Fontaine-lès-Dijon

Zoom sur le timbre
 
Les timbres de célébrités diverses
 
 
Les timbres de l'Aube
 
 
Les timbres de la Côte d´Or
 
 
Les timbres de la Marne
 
◆ Les timbres de la région Grand-Est
 
◆ Les timbres de la région Bourgogne-Franche-Comté
 
Timbres évoquant des personnalités religieuses
 
 
Les timbres de l'année 2013
Voir les 37 timbres d'octobre 2013
 
Saint Bernard sur le timbre de 1953
 
Les saints et les saintes glorifiés par le timbre
 
Le timbre situé sur la carte de France
Identifier un timbre à partir de critères multiples
Vous devez choisir au moins un des 3 critères de recherche
mots-clés
Au moins un des mots   tous les mots
Dans l'ordre des
Mots entiers   partie de mots
valeur faciale          sans valeur faciale ET 
 ET gamme de couleurs
Recherches de timbres selon les motifs de leur image
mots-clés
  Au moins un des mots Tous les mots  
Mots entiers partie de mots
Vers le bas
Bernard de Fontaine, abbé de Clairvaux (1090, château de Fontaine-lès-Dijon, Dijon - † 20 août 1153, abbaye de Clairvaux) est un moine et réformateur français. Il recherche par amour du Christ la mortification la plus dure, Bernard fait preuve, toute sa vie durant, d'une activité inlassable pour instruire ses moines de Clairvaux comme pour émouvoir et entraîner les foules. C'est aussi un conservateur, qui se positionne en réaction contre les mutations de son époque (la «renaissance du XIIe siècle»), marquée par une profonde transformation de l'économie, de la société et du pouvoir politique. Il est canonisé par l'Église catholique en 1174 et devient ainsi saint Bernard de Clairvaux.
Dʹaprès Wikipédia

Bien que je doive le respect à mon Saint Patron qui fut un très grand homme de haute spiritualité je trouve que c'était quand même un drôle de bonhomme: on raconte qu'étant encore jeune et vert, en hiver il croisa une belle jeune fille qui lui inspira de sentiments que sa bure réprouvait, il quitta alors icelle (la bure) et se jeta dans le plus simple appareil dans l'eau glacée d'une fontaine voisine afin de noyer le démon du midi qui le titillait un peu trop.
A Cluny on m'a dit qu'il a été un des premiers à faire gratter les belles peintures murales qui ornaient nos églises et abbayes car, selon lui, cela donnait une idée fausse du paradis aux moines et paroissiens qui les admiraient trop pendant les offices.
Enfin et surtout il aurait mieux fait de s'abstenir de faire de la pub pour les croisades contre les musulmans et les cathares ...
Sacré Bernard !

Le visuel du timbre illustre la façade de l'abbaye de Fontaine-lès-Dijon, établie sur le lieu de naissance de Bernard de Clairvaux. Il reprend également une image de la statue de Saint Bernard portant dans sa main gauche le livre des Règles de Citeaux, datant du XVe siècle, sculptée par Le Moiturier et située dans le transept Nord de l'église Saint Bernard.


Un peu d'histoire...

Moine-soldat, homme d'influence, fin lettré et rédacteur prolixe, Bernard de Clairvaux fut en ce début de XIIe siècle celui qui donna son plein essor au mouvement cistercien.

Né en 1090, fils du seigneur de Fontaine-lès-Dijon, il entre en religion à l'âge de 22 ans à l'abbaye de Citeaux, pour y vivre selon la règle de Saint Benoit. Il est envoyé 3 ans plus tard pour fonder avec un groupe de moines une nouvelle abbaye qui deviendra celle de Clairvaux, près de l'actuelle ville de Bar-sur-Aube.

Grand propagateur de la foi, il n'hésite pas à se déplacer dans le midi pour prêcher la croisade ou participer au concile de Sens. Il écrit quantités de textes, chartes, lettres et règles prônant les règles de vie cistercienne et sa recherche personnelle de Dieu.

A la mort de Bernard de Clairvaux voici 860 ans, 500 abbayes cisterciennes auront été fondées sous son impulsion à travers la France et l'Europe. Clairvaux sera alors forte d'une communauté de 700 moines.
Il sera canonisé en 1174, sous le titre de St Bernard, désormais fêté le 20 août.

Dʹaprès le communiqué de presse de Phil@Poste 

Le timbre
Premier jour le Vendredi 4 octobre 2013
Oblitération illustrée 1er jour à Paris au «Carré d'encre», à Fontaine-lès-Dijon (Côte-d'Or) et à Trois-Fontaines-l'Abbaye (Marne)
Valeur faciale : 0,58 €  - Voir les tarifs au 7 octobre 2013
Affranchissement de la lettre verte jusqu'à 20g pour la France, Monaco, Andorre et secteurs postaux (armée)
Timbre   Dimensions totales 40,85x30 mm   Dentelure 13
Imprimé en taille douce à 48 timbres par feuille
Émis à 1,5 million d’exemplaires - voir les tirages de 2013
 Mis à jour le 13/01/2019 


Le timbre à date premier jour : Louis Arquer
Zoom : Cliquez sur l'image
Google

     
Ce site a été visité 33507783 fois - cette page a été visitée 5999 fois - précédente visite le 24/02/2020 à 07h 46mn
Mois de février 2020: 1 022 338 visites cumulées des pages pour 278 195 visites du site.


Pour remonter en haut de page faire un double clic où vous voudrez...