Il y a 66 visiteurs en cet instant
Chercher un timbre
 

Timbre de 2020

Gastronomie traditionnelle méditerranéenne

Image du timbre Gastronomie traditionnelle méditerranéenne
Tous droits réservés

Conception et mise en page de Jenne Pineau

Zoom sur le timbre
 
Les timbres divers
 
 
Les timbres des Bouches-du-Rhône
 
◆ Les timbres de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur
 
Les timbres EUROMED Postal
 
 
Les timbres de l'année 2020
Voir les 10 timbres de juillet 2020
 
Le timbre de 2005 célèbre la bouillabaisse
 
Identifier un timbre à partir de critères multiples
Vous devez choisir au moins un des 3 critères de recherche
mots-clés
Au moins un des mots   tous les mots
Dans l'ordre des
Mots entiers   partie de mots
valeur faciale          sans valeur faciale ET 
 ET gamme de couleurs
Recherches de timbres selon les motifs de leur image
mots-clés
  Au moins un des mots Tous les mots  
Mots entiers partie de mots
Vers le bas
Un peu de gastronomie méditerranéenne…la bouillabaisse
Tout Marseillais qui se respecte vous dira que la seule, la vraie bouillabaisse est tout simplement… la sienne ! Car l’art et la manière de la préparer n’est pas donné à tout le monde : il faut se méfier des pâles imitations. À l’origine, ce plat modeste consistait à faire bouillir, au retour de la pêche, dans un chaudron rempli d’eau de mer, les poissons trop abîmés pour être vendus ou qui n’avaient pas trouvé preneurs. La première mention de ce plat culte remonte à la fin du XVIIIe siècle, mais il s’agit alors plutôt d’un mode de cuisson à feu fort, que l’on baisse aux premiers bouillons, avec cette recommandation : « quand ça bout, baisse le feu » ou « bouille et baisse », « bouiabaisso » en provençal, qui donnera le mot « bouillabaisse ».
Les poissons de roche lui apportent son goût iodé et corsé. On y ajoute en général des petits rougets, de la lotte, du merlan, de la rascasse, du saint-pierre, quelques étrilles, des tomates, oignons, poireaux, du céleri, de l’ail et de l’huile d’olive, sans oublier l’indispensable pincée de safran. On sert le bouillon d’abord, les poissons ensuite, accompagnés de rouille et de croûtons.
La bouillabaisse est l’un des fleurons de la cuisine méditerranéenne qui, autour d’une nature pourvoyeuse de richesses et d’échanges, a su explorer les traditions culinaires de cette « mer du milieu » entre Europe, Afrique et Proche-Orient. À partir des produits de la mer, des légumes du soleil, des fruits de la vigne et du verger et, bien sûr, de l’emblématique huile d’olive sont nées des spécialités qui, sur fond de parfums de garrigue, égrènent leur nom gorgé de soleil : tapenade, anchoïade, pissaladière, petits farcis, ratatouille, tians… Un patrimoine gastronomique qui parle d’art de recevoir, de générosité et rend hommage au soleil et à la mer.
© - La Poste - Fabienne Azire - Tous droits réservés
D’après le communiqué de presse de Phil@Poste 
Mis à jour le 04/06/2020 à 16h34

Le timbre
Premier jour le Vendredi 10 juillet 2020
Oblitération illustrée 1er jour Paris (75) au Carré d’Encre, de 10H à 13H et de 14H30 à 17H au Carré d’Encre, 13 bis rue des Mathurins, 75009 PARIS (entrée par le 42 rue Godot de Mauroy, fermé le lundi).
Au regard du contexte exceptionnel, le délai pour les oblitérations est prolongé pour les émissions à partir du 1er mars 2020, passant de 8 semaines à 6 mois.
Valeur faciale : 1,40 € Voir les tarifs au 13 juillet 2020
Avis de réception de la lettre recommandée pour l'international
Affranchissement de la lettre prioritaire jusqu'à 20g vers l'international
Imprimé en offset à 42 timbres par feuille
Émis à 500 010 exemplaires - voir les tirages de 2020
 Mis à jour le 04/06/2020 


Le timbre à date premier jour
Zoom : Cliquez sur l'image
Google

     
Ce site a été visité 35439724 fois - cette page a été visitée 1546 fois - précédente visite le 05/08/2020 à 04h 02mn
Mois de août 2020: 232 515 visites cumulées des pages pour 68 967 visites du site.


Pour remonter en haut de page faire un double clic où vous voudrez...