Il y a 539 visiteurs en cet instant
Logo Phil-Ouest
Chercher un timbre
Dans l'ordre des    ou Aide ATTENTION : Ne cliquez sur "Chercher" qu'après avoir saisi au moins un mot-clé

VIIIème Olympiade Paris 1924
Femme tenant une Victoire

Image du timbre Femme tenant une Victoire
Tous droits réservés

Dessiné par Edmond Henri Becker
Gravé par Georges Daussy

image 1 Zoom sur le timbre image 1
 
image 1 Les timbres relatifs aux sports image 1
 
 
image 1 Les timbres de Paris image 1
 
◆ Les timbres de la région Île-de-France
 
Liste simple des timbres comportant une erreur, une approximation ou une interprétation d´artiste.
 
Timbres relatifs aux Jeux Olympiques
 
 
image 1 Les timbres de l'année 1924
Nombre de vues en 1924
- Diaporama de 1924
Voir les 4 timbres d'avril 1924
 
image 1 Le timbre de 2022 illustré avec le timbre de 1924
 
image 1 Les timbres démonétisés
 
image 1 Les timbres représentant un pont, un viaduc ou une passerelle
 
image 1 2634
Liste des timbres comportant une erreur,
une approximation ou une interprétation d'artiste
 
image 1 448 Lien vers le site du Comité International Olympique : les JO de 1924
 
image 1 Le timbre situé sur la carte de France
Identifier un timbre à partir de critères multiples
Vous devez choisir au moins un des 3 critères de recherche
Aide mots-clés
Au moins un des mots   tous les mots
Dans l'ordre des
Mots entiers   partie de mots
valeur faciale          sans valeur faciale ET 
 ET gamme de couleurs
Recherches de timbres selon les motifs de leur image
mots-clés
Aide   Au moins un des mots Tous les mots  
Mots entiers partie de mots
Série de la 8e Olympiade, Paris 1924
Les jeux Olympiques de 1900 s’étaient déroulés à Paris, pendant l’Exposition universelle, dans une quasi-indifférence. Les jeux de 1924 doivent montrer au monde entier que la France est une grande nation et que les épreuves de la Grande Guerre sont oubliées. Le 17 janvier 1924, une loi autorise « l’émission de timbres-poste spéciaux » dont la durée de validité est fixée au 30 septembre 1924. La période de vente est limitée du 1er avril au 31 juillet 1924. À cette époque, l’émission de timbres-poste dépend du législateur.
Pour la première fois, la notion de timbre spécial et de validité limitée apparaît pour des vignettes vendues sans surtaxe, c’est la naissance des timbres commémoratifs. Les timbres sont imprimés en typographie à plat, en deux couleurs. Une carte postale à 30 centimes fait partie de cette série. Les dessins sont de E. Becker. Ils sont gravés par G. Parison pour le 10 c et le 50 c, les autres par G. Daussy. Cette série devait innover quant à son esthétique. Les maquettes approuvées sont dans le style de l’époque, très Art déco. Le journal Le Timbre-Poste écrit en avril 1924 : « [...} non seulement les dessins sont hideux, mais l’exécution est au-dessous de tout ce qu’on pouvait craindre ». L’Écho de la Timbrologie n’est pas moins sévère. Il faut noter que la légende de ces timbres, « 8e Olympiade Paris 1924 », est erronée. L’olympiade est en effet la période séparant deux jeux Olympiques successifs. Diverses oblitérations spéciales ont été utilisées pour l’annulation de ces timbres, en particulier à Colombes, au stade d’athlétisme.
Les timbres sont émis le 1er avril 1924, jour d’un changement de tarif. Le 50 c est émis seulement en mai.
D’après «Le Patrimoine du Timbre-poste français» Éditions Flohic
Mis à jour le 24/05/2024 à 14h57
Ce timbre a été démonétisé le 30 septembre 1924.

Pourquoi ce timbre fut-il démonétisé ?

Les timbres de cette série sont les premiers consacrés à un évènement ou à une commémoration.
La loi du 20 mai 1851, toujours en vigueur en 1924, stipulait que les émissions de timbres autres que ceux d'usage courant devaient faire l'objet de lois spécifiques votées par les députés. Jusque-là cela concernait essentiellement des timbres surtaxés (Croix-Rouge, Aide aux orphelins de guerres, etc.) dont la loi devait définir une durée de mise en vente et une date limite d'utilisation postale (démonétisation du timbre)

C'est ce qui fut appliqué au timbres des 8èmes Jeux Olympiques de 1924 (et non pas 8ème Olympiade) : la loi du 1er janvier 1924 leur fixait une durée ce vente limitée à 4 mois (1/04/1924-31/07/1924) et une démonétisation le 30 septembre 1924, de ce fait, après cette date ces timbres ne pouvaient plus servir à l'affranchissement du courrier ni servir de menue monnaie d'échange comme il était de coutume à cette époque.
B.L.  
Mis à jour le 05/05/2020 à 08h11

Le timbre
Vente générale le Mardi 1er avril 1924
Retiré de la vente le Jeudi 31 juillet 1924 - Voir les retraits de l’année 1924

Valeur faciale : 25 c  - Voir les tarifs au 1er avril 1924
Supplément sur avis de réception
Affranchissement de la lettre jusqu'à 20g pour le régime intérieur 1er échelon de poids
Droit de recommandation des valeurs à recouvrer pour le régime intérieur
Affranchissement de la carte de visite de plus de 5 mots
Affranchissement des valeurs à recouvrer  
Taxe d'affranchissement des valeurs déclarées assurance en plus, par 1 000 F

Imprimé en typographie à plat en deux passages à 75 timbres par feuille, bloc ou carnet
Les chiffres du tirage et des ventes sont inconnus
 Mis à jour le 06/10/2023 

Les timbres de cette série sont les premiers à porter la simple mention « France »
Erreur Le titre de la série serait une erreur: «Olympiade» est en fait la période de 4 ans séparant deux Jeux Olympiques successifs. Depuis les JO de Pékin le terme «Olympiade» a été largement utilisé par l'ensemble de la presse française pour désigner les Jeux Olympiques, la presse serait-elle en train de s'arroger la mission dévolue à notre Académie Française ?
Il faudrait solliciter l'avis de la vénérable assemblée...
Par ailleurs le CIO sur son site web titre chacune de ses pages :
«Jeux de la nième Olympiade»
L'Académie Française, elle-même, par le canal de son site web parle d'olympiade sans sourciller à propos des jeux olympiques, décidément on ne sait plus à quel saint se vouer !

1924 - 8ème Olympiade - 1924

Voir cette série       • Lister les timbres de cette série
image 1 183 Athlète prêtant serment vert-jaune et vert-gris
image 1 184
 Femme tenant une Victoire 
image 1 185 Statue de Milon de Crotone - Musée du Louvre
image 1 186 Athlète prêtant serment bleu et outremer 50c
ChatGPT et Georges Daussy
Un correspondant anglais me donne l'information complémentaire suivante sur le graveur G.Daussy (YT 184 et 185) :
«Georges Daussy (1862-1951), graveur de l'Atelier du timbre.»
C'est peu, mais c'est mieux que ce que j'avais.

Ne trouvant rien sur le web je pose la question suivante à ChatGPT:
"qui était Georges Daussy (1862-1951), graveur de l'Atelier du timbre. ?"
La réponse de ChatGPT est digne de celle d'un étudiant roi du délayage face à un sujet qu'il ne connait manifestement pas :
Réponse de ChatGPT :

Georges Daussy (1862-1951) était un graveur français, connu pour son travail à l'Atelier du timbre, un atelier de gravure spécialisé dans la production de timbres-poste. Voici quelques points clés sur sa vie et sa carrière :
  1. Carrière à l'Atelier du timbre : Georges Daussy a été associé à l'Atelier du timbre, qui était une institution importante dans la production de timbres en France. Cet atelier a produit de nombreux timbres pour la Poste française, et le rôle de graveur y était essentiel pour assurer la qualité et la précision des timbres.
  2. Style et technique : En tant que graveur, Daussy a travaillé sur les matrices utilisées pour imprimer les timbres. Son travail nécessitait une grande précision et un sens artistique développé, car la gravure de timbres demande une minutie extrême pour reproduire les détails sur de petites surfaces.
  3. Contributions notables : Bien que les détails spécifiques des timbres qu'il a gravés ne soient pas toujours bien documentés, sa période d'activité à l'Atelier du timbre coïncide avec une époque prolifique de production de timbres en France. Il a probablement contribué à la gravure de nombreux timbres émis pendant cette période.
  4. Impact et héritage : Les graveurs comme Daussy ont joué un rôle crucial dans la philatélie, en contribuant à la création de timbres qui sont non seulement des objets utilitaires mais aussi des œuvres d'art miniatures. Leur travail est apprécié non seulement par les collectionneurs de timbres, mais aussi par les amateurs d'art graphique.
Georges Daussy reste une figure respectée parmi les graveurs de timbres de son époque, et son travail continue d'être apprécié pour sa qualité et sa contribution à l'histoire postale française.
J'en suis resté coi !
Dico : Rester figé, muet, impuissant, démuni voire désarmé pour émettre une solution immédiate, après un événement ou information aussi surprenant qu’imprévisible.
Pour des recherches avancées cliquez ici
Mots-clés spécifiques représentatifs de l'image
aile   ile de la cité   nd de paris   pont   seine  

Google  

       


Pour remonter en haut de page faire un double clic où vous voudrez...