Il y a 164 visiteurs en cet instant
Chercher un timbre
 

Timbre de 1996

Jacques Marette 1922-1984

Image du timbre Jacques Marette 1922-1984
Tous droits réservés

Dessiné et gravé par René Quillivic
Mis en page par Odette Baillais

Zoom sur le timbre
 
Les timbres de célébrités diverses
 
 
Les timbres de l'année 1996
Voir les 13 timbres de juin 1996
 
Le timbre de Françoise Dolto, sœur de Jacques Marette
 
Les timbres des grandes figures des Postes, des PTT, de «La Poste» , de «France-Télécom» et d'«Orange»
 
Les timbres évoquant le Musée Postal, puis le Musée de la Poste
 
Les timbres évoquant le jeu d'échecs
 
Identifier un timbre à partir de critères multiples
Vous devez choisir au moins un des 3 critères de recherche
mots-clés
Au moins un des mots   tous les mots
Dans l'ordre des
Mots entiers   partie de mots
valeur faciale          sans valeur faciale ET 
 ET gamme de couleurs
Recherches de timbres selon les motifs de leur image
mots-clés
  Au moins un des mots Tous les mots  
Mots entiers partie de mots
Vers le bas
Fils de l'industriel Henri Marette et de Suzanne Demmler, Jacques Marette est né le 21 septembre 1922 à Paris. Comme sa soeur, la future Françoise Dolto, il vivra sa jeunesse dans les sonorités de l'allemand, sa langue maternelle, Jacques fera d'ailleurs ses premiers séjours en Allemagne vers l'âge de 10 ans, à l'époque où commençait à prendre de l'importance un personnage dont il devait plus tard combattre l'idéologie.

Il a 18 ans quand en 1940, la France est occupée. Il rentrera alors dans la Résistance et utilisera sa connaissance de la langue allemande au profit de l'Intelligence Service. Son action lui vaudra d'être décoré de la Croix de Guerre et de la médaille de la Résistance. Titulaire d'une licence de droit, diplômé d'études supérieures de droit et de l'Ecole libre des sciences politiques, il s'engage dans le journalisme à l'issue de la guerre. Son expérience à France-Soir et à Combat, sa participation à des journaux dans lesquels écrivaient, Camus, Sartre, Aron lui permettront de développer son sens aigu de l'actualité et une réflexion sur le monde qu'il entretiendra jusqu'à sa mort.

Directeur des éditions du Rassemblement du Peuple Français de 1949 à 1952, Jacques Marette fut toute sa vie un gaulliste convaincu, puis, directeur commercial de firmes industrielles (1952-1958), il devient conseiller technique de M Ramonet, ministre de l'industrie et du commerce de juin 1958 à janvier 1959. Elu conseiller municipal de Paris en mars 1959, il démissionne deux mois plus tard pour occuper les fonctions de sénateur en remplacement d'Edmond Michelet, devenu garde des sceaux. A 37 ans, il est alors le plus jeune sénateur de France.

En 1962, Georges Pompidou lui propose le ministère des Postes et Télécommunications, charge qu'il occupera jusqu'en 1967 pendant 5 années consécutives, il s'attachera à développer une filière nationale des télécommunications. Son ambition était de faire du service public des télécommunications, un des fers de lance de l'économie française. Après avoir joué un rôle actif dans les élections de 1965, il se retire après les législatives de 1967 pour occuper son siège de député dans le 15ème arrondissement de Paris qu'il conservera jusqu'à sa mort, survenue le 25 avril 1984. Durant l'exercice de ses mandats, il a toujours fait preuve d'une grande ouverture d'esprit, d'une énergie sans limite et d'une puissance de conviction sans égale. Une vie bien remplie qui laissa peu de place à ses violons d'Ingres: les échecs et la philatélie.
Il s'intéressa donc de très près au nouveau musée postal qui fut inauguré, boulevard de Vaugirard, le 18 décembre 1973.
D’après Phil@Poste
Mis à jour le 25/09/2020 à 19h59

Le timbre
Premier jour le Samedi 15 juin 1996
Oblitération illustrée 1er jour à Paris
Vente générale le Lundi 17 juin 1996
Retiré de la vente le Jeudi 13 février 1997 - Voir les retraits de l’année 1997
Valeur faciale : 4,40 F Voir les tarifs au 17 juin 1996
Affranchissement de la lettre de moins de 20g vers la zone 4 (Amériques du Nord et centrale, Proche- et Moyen-Orient et Asie centrale)
Émis à 5 527 104 exemplaires - voir les tirages de 1996
 Mis à jour le 18/10/2019 

Le timbre à date représente le bâtiment de l'ancien ministère des PTT au 20 avenue de Ségur à Paris (7ème)

Le timbre à date premier jour

     
Ce site a été visité 35817634 fois - cette page a été visitée 4597 fois - précédente visite le 28/09/2020 à 03h 07mn
Mois de septembre 2020: 1 260 440 visites cumulées des pages pour 573 860 visites du site.


Pour remonter en haut de page faire un double clic où vous voudrez...