Il y a 296 visiteurs en cet instant
Chercher un timbre
 

Timbre de 1983

Abbaye de Noirlac

Tous droits réservés

Dessiné et gravé par Marie-Noëlle Goffin

Zoom sur le timbre
 
Les timbres de sites et monuments
 
 
Les timbres du Cher
 
◆ Les timbres de la région Centre-Val-de-Loire
 
 
Les timbres de l'année 1983
Voir le timbre de juillet 1983
 
Les timbres consacrés à une abbaye, à un prieuré, à une église abbatiale, à un monastaire ou à un couvent
 
Le timbre situé sur la carte de France
Identifier un timbre à partir de critères multiples
Vous devez choisir au moins un des 3 critères de recherche
mots-clés
Au moins un des mots   tous les mots
Dans l'ordre des
Mots entiers   partie de mots
valeur faciale          sans valeur faciale ET 
 ET gamme de couleurs
Recherches de timbres selon les motifs de leur image
mots-clés
  Au moins un des mots Tous les mots  
Mots entiers partie de mots
L'abbaye de Noirlac est une abbaye cistercienne située à Bruère-Allichamps, près de Saint-Amand-Montrond, dans le département du Cher. C'est une des abbayes cisterciennes les mieux préservées. Acquise par le département du Cher en 1909, restaurée de 1950 à 1980, elle est actuellement un centre culturel de rencontres, membre du réseau européen des centres de rencontre. L'abbaye de Noirlac est membre de la Charte des Abbayes et Sites Cisterciens d'Europe.

L'abbaye est fondée en 1136, l'acte de donation qui permet le début de la constitution du patrimoine est de 1150; les bâtiments sont construits dans le deuxième tiers du XIIe siècle et au XIIIe siècle. Son apogée au XIIIe siècle est suivie d'une période de lent déclin, due à la guerre de Cent Ans, et au relâchement de l'observation des règles. Elle passe, comme les autres abbayes, sous le régime de la commende au XVIe siècle, est sérieusement endommagée sous la Fronde, mais restaurée au XVIIIe siècle. Vendue comme bien national à la Révolution, heureusement sans être divisée en lots, puis transformée en usine de porcelaine au XIXe siècle, elle est acquise par le département du Cher en 1909. Elle abrite pendant une courte période un orphelinat, puis sert un moment de camps de réfugiés espagnols, et enfin d'annexe de l'hospice de Saint-Amand. Paradoxalement, ces différentes affectations ont permis sa relative bonne conservation puisque les bâtiments sont réutilisés, et donc préservés.
D’après Wikipédia 
Mis à jour le 15/08/2019 à 11h12

Le timbre à date premier jour

1983 - Série touristique

Voir cette série       • Lister les timbres de cette série
2253 Brantôme en Périgord
2254 Concarneau
La ville close
2255
 Abbaye de Noirlac 
2288 Charleville-Mézières
2287 Jarnac
Google

     
Ce site a été visité 32494962 fois - cette page a été visitée 4106 fois - précédente visite le 17/09/2019 à 19h 52mn
Mois de septembre 2019: 284 009 visites cumulées des pages pour 80 992 visites du site.


Pour remonter en haut de page faire un double clic où vous voudrez...