Il y a 214 visiteurs en cet instant
Chercher un timbre
 

Timbre de 2019

Soixante-quinzième anniversaire de la Libération de Paris

Tous droits réservés

Création graphique de Sylvie Patte et Tanguy Besset
D´après photos de © Pierre Jahan / Musée Carnavalet
D´après photos de Roger-Viollet © rabi-fotolia

Un peu d’histoire
PARIS a toujours été un flamboyant symbole, et à ce titre, la fin de la guerre s’annonçant, certains se prirent à souhaiter en 1944 sa disparition, son sacrifice, son sauvetage ou sa libération. Le pire, heureusement, put être évité !

Des noms sont gravés dans la mémoire collective : le « Colonel Rol », commandant des FFI (Forces françaises de l’intérieur) d’Île-de-France, le général de Gaulle, chef du gouvernement provisoire, le général Leclerc, acteur majeur de la France Libre et commandant de la 2e division blindée, le capitaine Dronne, commandant de « la Nueve », 9e compagnie de la 2e DB…

Les monuments de Paris, témoins et rescapés de ces journées historiques, en portent encore les stigmates : de la préfecture de police où des policiers résistants hissent le drapeau tricolore le 19 août à la prise de possession de l’Hôtel de Ville, jusqu’à l’arrivée de la 2e division blindée sur la même place le 24 août. La veille, le général von Choltitz, gouverneur militaire allemand du « Grand Paris », n’avait pas exécuté l’ordre d’Hitler de détruire ponts et quartiers entiers de la capitale.

Mais c’est aussi aux Parisiens qu’il faut rendre hommage. Éprouvés par les années sombres de l’Occupation, mais enhardis par l’annonce de l’avancée des troupes alliées, les Parisiens donnent dès juillet 1944 aux forces de Libération des signes décisifs : grèves, manifestations. L’insurrection éclate le 19 août : ils prêtent main-forte aux résistants. Dès le 22 août les rues se hérissent de barricades, les combats s’engagent, des tirs de mitrailleuses retentissent. Et c’est le 25 août que le général de Gaulle proclame à l’Hôtel de Ville : « Paris ! Paris outragé ! Paris brisé ! Paris martyrisé ! Mais Paris libéré ! » Les Parisiens hésitent entre la peur et l’enthousiasme. Des combats sporadiques éclatent encore, mais le 26 août c’est une foule joyeuse qui acclame le défilé de la victoire, des Champs-Élysées à Notre-Dame. Ces milliers de visages heureux sont aussi la mémoire de Paris.
© La Poste - Tous droits réservés
D’après le communiqué de presse de Phil@Poste 
Zoom sur le timbre
 
Les timbres commémoratifs
 
 
Les timbres de Paris
 
◆ Les timbres de la région Île-de-France
 
 
Les timbres de l'année 2019
Voir les 15 timbres de août 2019
 
Le souvenir philatélique des 75 ans de la libération de Paris
 
Les timbres commémorant la fin de la seconde guerre mondiale et de la libération de la France
 
Premier jour le Dimanche 25 août 2019
Oblitération illustrée 1er jour PARIS (75), Espace Paris Rendez-vous de 14H à 18H30, 29 rue de Rivoli, 75004 PARIS.
Rattrapage de l’oblitération du 25 août, le lundi 26 août à PARIS (75) Le Carré d’Encre, de 10H à 17H, 13 bis rue des Mathurins, 75009 PARIS.
Valeur faciale : 1,30 €  - Voir les tarifs au 26 août 2019
Affranchissement de la lettre prioritaire jusqu'à 20g vers l'international
Timbre horizontal   Dimensions totales 60x25 mm   Dentelure 13
Imprimé en héliogravure
Émis à 600 000 exemplaires - voir les tirages de 2019


Le timbre à date premier jour : Sylvie Patte et Tanguy Besset
Zoom : Cliquez sur l'image
Identifier un timbre à partir de critères multiples
Vous devez choisir au moins un des 3 critères de recherche
mots-clés
Au moins un des mots   tous les mots
Dans l'ordre des
Mots entiers   partie de mots
valeur faciale          sans valeur faciale ET 
 ET gamme de couleurs
 
Recherches de timbres selon les motifs de leur image
mots-clés
  Au moins un des mots Tous les mots  
Mots entiers partie de mots
Sélections proposées par Amazon
Autre sélection de produits


Google

     
Ce site a été visité 32240026 fois - cette page a été visitée 887 fois - précédente visite le 21/07/2019 à 23h 46mn
Mois de juillet 2019: 616 695 visites cumulées des pages pour 185 103 visites du site.


Pour remonter en haut de page faire un double clic où vous voudrez...