Chercher dans les site Phil-Ouest Retour page d'accueil Survol retour page d'accueil Ecrire au webmestre Survol de Ecrire au webmestre
Il y a 280 visiteurs en cet instant
   Basse-Normandie    14    50    61      Bretagne    22    29    35    56      Pays-de-la-Loire    44    49    53    72    85    France  
Chercher un timbre
 

Timbre de 1979

Victor Segalen 1878-1919

Tous droits réservés

Dessiné et gravé par Claude Andreotto

Zoom sur le timbre
 
Les timbres du Finistère
 
 
Les timbres de la Gironde
 
 
Les timbres de célébrités diverses
 
 
Les timbres relatifs à la Littérature et au Théâtre
 
 
Les timbres Polynésie Française
 
◆ Les timbres de la région Bretagne
 
◆ Les timbres de la région Nouvelle-Aquitaine
 
◆ Les timbres de la région Territoires-d'Outre-Mer
 
Timbres relatifs à la médecine ou à la santé
 
Timbres évoquant la Chine
 
 
Les timbres de l'année 1979
Voir les 8 timbres de janvier 1979
 
186
Lien vers le site «victor.segalen.free.fr» biographie de Victor Segalen
  Les timbres concernés par ce site
 
586
Lien vers le site «Club des Poètes» - Biographie de Victor Segalen par Maria Labeille
  Les timbres concernés par ce site
 
368
Lien vers le site «Stèles» de Raphaël Mazoyer: biographie de Victor Ségalen et texte intégral des «Stèles»
  Les timbres concernés par ce site
 
172
Lien vers le site de l´Université de Brest: les actes du colloque de 1994 consacré à Vicor Segalen, coédition CRBC - Quartz
  Les timbres concernés par ce site
 
11
Lien vers le site «Rue 89» L´auteur belge Pierre Ryckmans, alias Simon Leys en référence au livre René Leys de Victor Segalen est mort le 11 août 2014. Comme Victor Segalen, il connaissait la Chine et n´était pas un adorateur de Mao comme le furent de trop nombreux français.
   
 
8
Lien vers «Wikipédia», l'encyclopédie libre. Biographie, portrait et oeuvres de Victor Segalen
  Les timbres concernés par ce site
 
180
Lien vers le site de l´Association Victor Segalen (en cours de ré installation)
  Les timbres concernés par ce site
 
Identifier un timbre à partir de critères multiples
Vous devez choisir au moins un des 3 critères de recherche
mots-clés
Au moins un des mots   tous les mots
Dans l'ordre des
Mots entiers   partie de mots
valeur faciale          sans valeur faciale
ET   ET gamme de couleurs
Recherches de timbres selon les motifs de leur image
mots-clés
  Au moins un des mots Tous les mots  
Mots entiers partie de mots
Médecin Navalais, écrivain , poète et archéologue
né à Brest 14 janvier 1878, mort à Huelgoat le 21 mai 1919.
Le navire à gauche représente l'Aviso «Durance»
Timbre émis après le centième anniversaire de sa naissance
Premier jour le Samedi 20 janvier 1979 Oblitération spéciale 1er jour à Brest et Paris
Vente générale le Lundi 22 janvier 1979
Retiré de la vente le Vendredi 3 août 1979
Valeur faciale : 1,50 F
Affranchissement de la lettre simple pour la Communauté européenne et la Suisse
Timbre horizontal   Taille image : 36x21,45 mm Dimensions totales 40x26 mm Dentelure 13
Couleur : vert, brun et carmin
Imprimé en taille douce rotative 3 couleurs à 50 timbres par feuille
Emis à 7 millions d´exemplaires
Le timbre à date premier jour

Une brève biographie de Victor Segalen

Victor Segalen est né à Brest le 14 janvier 1878. Il commence ses études de médecine en 1886 à l'École annexe de Médecine de Brest puis entre à l'École de Santé Navale de Bordeaux en 1898, il a alors 20 ans. Il fait la connaissance de Daniel de Monfreid, de Huysmans, de Rémy de Gourmont et de Saint-Pol Roux avec les quels il entretient des relations d'amitié.
Il soutient sa thèse de Médecine «L´Observation médicale chez les écrivains naturalistes»et obtient le grade de Médecin de la Marine en sortie de Santé Navale à Bordeaux en 1902, il embarque l'année suivante pour Tahiti où il sera affecté sur l'Aviso «Durance» (en arrière plan du timbre).Il voyage aux îles Marquises et fut un des premiers, avec l'écrivain suédois Bengt Danielsson, à s'intéresser à la vie et à l'oeuvre de Paul Gauguin qui vient de mourir. Il fera un séjour à Antuona après la mort du peintre et réussit à réunir plusieurs des ses oeuvres qu'il ramène en France à bord de l'Aviso «Durance».
De retour en France, après un long périple qui lui fait découvrir une partie de l'Asie, il épouse une brestoise. Il fait la connaissance de Debussy et de Claudel. Il apprend le chinois et acquiert de ce fait le titre d'officier interprète.
En 1909 Il se voit confier une mission de recherche archéologique en Chine. Il y découvre les monuments funéraires des Han, dynasties qui régnèrent de 206 avant J.C. à 220 après J.C. Il essayera ensuite de faire partager sa passion pour la culture chinoise.
Victime de la maladie il part en Algérie puis retourne en Bretagne où il meurt au printemps de 1919 lors d'une promenade solitaire en forêt de Huelgoat.

Bernard Le Lann

Oeuvres : Stèles (1912), les Immémoriaux,
Odes, Peintures, René Leys.

Son oeuvre littéraire commencée très tôt est particulièrement innovante, oeuvre à la fois de poète, de scientifique, d´humaniste, mais aussi oeuvre de grande clairvoyance à une époque encore placée sous la pensée dominante des conquêtes coloniales et de la supériorité des civilisations occidentales et des religions chrétiennes.
Dans «Les immémoriaux» par le truchement des pérégrinations de Terii, prêtre de l'ancienne religion tahitienne, il porte un témoignage réinventé, entre la fin du XVIIIème siècle et le milieu du XIXème sur l'arrivée en Polynésie des premiers navigateurs espagnols, britanniques, hollandais et français et leurs différents cortèges de missionnaires. Après s´être sérieusement documenté sur l´histoire, la culture et les langues polynésiennes il analyse avec lucidité et un humour discret et sarcastique les profonds dégâts du colonialisme en Polynésie, et notamment le rôle dévastateur des missionnaires dont il décortique minutieusement les méthodes. Il apporte une sorte de témoignage fictif "de l´intérieur" sur ce que fut cette période qui marqua le début de la dégradation irrémédiable d´une langue, d´une religion et d´une culture polynésienne qui avait été introduite à Tahiti dès le XIIème siècle. Ce livre passionnant est de mon point de vue un véritable Chef d'Oeuvre, il est à la fois une oeuvre poétique, linguistique, sociologique, et historique, même si parfois l´auteur prend quelques libertés avec la stricte chronologie des évènements historiques. Victor Segalen arrive avec son style si particulier à faire vivre de l´intérieur l´antique pensée maorie.

Dans «Peintures» et «Stèles» il crée un style littéraire où il mêle intimement à la poésie d´autres formes d´art comme la peinture ou la sculpture. On peut dire, en quelque sorte, qu´il invente dans «Peintures» une sorte d´art abstrait ou virtuel dans la mesure où il donne consistance par le verbe à des oeuvres fictives, inspirées de la peinture traditionnelle chinoise. Cet ouvrage est un véritable paradoxe, car il décrit minutieusement des peintures à la fois très réalistes et figuratives mais dont il montre, ou démontre, combien elles sont porteuses de bien plus de spiritualité, de réflexion (à tous les sens de ce mot),de chatoiement des lumières que bon nombre de peintures européennes qui lui étaient contemporaines et dont il en fait au passage un critique aimable pleine d´un humour discret.

Bernard Le Lann

Une citation de Charles Le Quintrec

«Le véritable Empire du Milieu n'est pas en Chine, il est au plus secret de nous-mêmes.
Cette vérité-là mettra plus d'un demi-siècle à nous parvenir. En effet, quand, en 1919, dans la forêt du Huelgoat, on le trouvera mort au pied d'un arbre, un Shakespeare à la main, personne en Bretagne, en dehors de Saint-Pol Roux., ne sait qui il est. Les Bretons ne s'intéressent pas à leurs hommes de grand format »
(Charles Le Quintrec - Poètes de Bretagne - Anthologie - Coll. La petite vermillon - Ed. La Table Ronde).

Victor Segalen et les universités
Le Conseil d´Administration de l´Université de Bordeaux 2 a adopté le nom de Victor Segalen et François Mitterrand a inauguré à Brest en 1994 l'UFR des Lettres et Sciences Sociales, baptisée Victor Segalen, et qui est aujourd'hui la plus importante composante de l'UBO (Université de Bretagne Occidentale).




Google

     
Ce site a été visité 13165687 fois - cette page a été visitée 11211 fois - précédente visite le 05/12/2016 à 14h 07mn
Mois de décembre 2016: 151 497 visites cumulées des pages pour 54 449 visites du site.


Pour remonter en haut de page faire un double clic où vous voudrez...